Société

Les premiers migrants sont arrivés dans l'ex-hôtel Formule 1 à Pau

Par Mathias Kern, France Bleu Béarn lundi 2 octobre 2017 à 19:07

Une table a été installée à l'entrée de l'ancien hôtel Formule 1 de Pau, transformé en centre d'accueil.
Une table a été installée à l'entrée de l'ancien hôtel Formule 1 de Pau, transformé en centre d'accueil. © Radio France - Mathias Kern

L'ancien hôtel Formule 1 de Pau, transformé en centre d'accueil et géré par la société Adoma, accueille depuis jeudi dernier, 20 demandeurs d'asile, dont une majorité de Soudanais. L'établissement compte désormais 85 chambres, qui devraient toutes être occupées d'ici la fin de l'année 2017.

Les travaux ne sont pas encore terminés, 12 anciennes chambres sont en train d'être réaménagées en cuisine et en bureaux. A terme la capacité doit être portée à 140 personnes d'ici la fin de l'année 2017, au rythme de 20 nouvelles arrivées par semaine. Depuis jeudi dernier, les premiers arrivants ont pris leurs quartiers dans cet ex-hôtel Formule 1, près de l'autoroute, avenue de l'Europe, au nord de Pau.

Des familles sont attendues dans les semaines à venir. Mais pour l'instant, il s'agit d'hommes seuls, qui ont vécu le campement de la Porte de la Chapelle à Paris, après un long périple pour rejoindre l'Europe. Parmi eux, il y a Kassim, 23 ans, originaire du Mali. Il doit partager sa chambre avec un autre demandeur d'asile. Après un an de périple, il est simplement heureux aujourd'hui de dormir dans un lit, sous un toit.

"On a trouvé du confort ici. Mais je me sens seul quand même." — Kassim, 23 ans

Kassim, 23 ans, est originaire du Mali. - Radio France
Kassim, 23 ans, est originaire du Mali. © Radio France - MK

Quatre intervenants sociaux ont été recrutés. Les échanges se font en anglais ou en arabe. Les demandeurs d'asile parlent très peu français, mais ceux qui le souhaitent pourront prendre des cours. En moyenne, la procédure de demande d'asile prend un an en comptant tous les recours. En Béarn, un centre à Gelos accueille également des demandeurs d'asile. D'autres sont aussi recueillis à Pau, dans des logements en centre-ville.

La transformation de l'hôtel est encore en cours, raconte le directeur de l'établissement, Abdelkader Masraf.

L'hôtel Formule 1 a fermé ses portes au mois de juillet 2017, pour être transformé en centre d'accueil. - Radio France
L'hôtel Formule 1 a fermé ses portes au mois de juillet 2017, pour être transformé en centre d'accueil. © Radio France - MK