Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Les prêtres n'ont pas à compter les fidèles" estime l'archevêque de Rennes Monseigneur d'Ornellas

-
Par , France Bleu Armorique

Ce samedi 28 novembre, les offices dans les lieux de culte seront à nouveau permis. Le Premier ministre l'a confirmé jeudi lors de sa conférence de presse, mais Jean Castex limite les célébrations à 30 personnes. "Irréaliste" répond Monseigneur d'Ornellas, l'archevêque de Rennes.

Monseigneur d'Ornellas, archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo.
Monseigneur d'Ornellas, archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo. © Radio France - Benjamin Fontaine

Les messes publiques vont pouvoir reprendre samedi 28 novembre en Ille-et-Vilaine, comme dans le reste de la France. Le Premier ministre a confirmé jeudi l'autorisation de la célébration de la messe dans toutes les églises. Sauf que le gouvernement impose une jauge de 30 personnes maximum dans l'édifice. 

"Une mesure qui apparaît irréaliste" écrit Monseigneur d'Ornellas dans un communiqué. "Je ne peux pas demander aux prêtres d'effectuer une discrimination entre les fidèles" poursuit l'archevêque de Rennes.

"Les prêtres n'ont pas à compter les fidèles dans le but d'en exclure, sous peine d’une grave discrimination contraire à l’affectation légale au culte des églises et contraire à la foi catholique. Ils accueilleront donc les fidèles qui viendront, en leur demandant le strict respect des gestes barrières" écrit encore Monseigneur d'Ornellas.

Dans la mesure où cela leur est possible et de façon raisonnable, les prêtres célébreront plusieurs messes durant ce Premier dimanche de l’Avent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess