Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les produits tripiers, les mal aimés de la gastronomie dans l'Yonne

jeudi 5 novembre 2015 à 19:11 Par Delphine Martin, France Bleu Auxerre

Novembre, c'est le mois des produits tripiers. Une campagne pour la promotion de ces mets souvent mal aimés, comme la cervelle, le museau, les pieds, la langue, le foie ou encore les rognons. Des produits souvent peu couteux et délicieux. Encore faut-il oser !

Dans les boucheries d'Auxerre, on trouve quelques produits tripiers
Dans les boucheries d'Auxerre, on trouve quelques produits tripiers © Radio France - Delphine Martin

Auxerre, France

On dit rarement « Tiens, chéri, ce soir, j’ai envie de manger des produits tripiers » et pourtant, il y a de la variété et du goût dans ces morceaux là ! Et les professionnels de la viande veulent le faire savoir. Cela fait donc 15 ans que chaque année, au mois de novembre, ils organisent le « mois des produits tripiers » pour faire connaître les produits, les recettes et les bonnes adresses.

Dans les boucheries auxerroises, on trouve quelques produits tripiers, mais moins qu’avant. Car la demande n’est plus aussi forte qu’il y a quelques années. « Nous en vend encore du foie, du cœur, des rognons, mais le mou ou la tétine, c’est fini » explique Daniel Langlois, boucher à la maison Hattier depuis plus de 37 ans.

« En plus, il y a du fer dans les abats ! » Daniel Langlois, boucher à Auxerre.

A la boucherie Colin à Auxerre, Bruno Marchand est presque découragé. Dans son magasin, on trouve du foie, de la tête de veau ou encore de la langue de boeuf mais les ventes ont mal à décoller.

"Les gens ne veulent plus cuisinier" Bruno Marchand, boucher

Quatre restaurateurs de l'Yonne participent à cette campagne pour redorer le blason des produits tripiers, dont Jean-Pierre Saunier du restaurant "Le rendez-vous" à Auxerre. Un chef qui fait des tripes tout au long de l'année, et qui est connu pour ça. Cette année, le chef auxerrois se réjouit du retour de la Fraise de Veau, interdite depuis 15 ans à cause de la vache folle.

« La recette de la Fraise de Veau » par Jean-Pierre Saunier

Jean-Philippe Saunier propose des tripes tout au long de l'année. - Radio France
Jean-Philippe Saunier propose des tripes tout au long de l'année. © Radio France - Delphine Martin

Les trois autres restaurants qui participent à la campagne sont à Sens : La Madeleine, le Relais de Villeroy et Au crieur de Vin.

EN SAVOIR PLUS : www.produitstripiers.com