Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les professeurs niçois défendent les langues régionales

-
Par , France Bleu Azur

Elus et professeurs d'occitan niçois se sont réunis au Grain de Café à Nice ce samedi 29 mai. Ils protestent contre la décision du Conseil Constitutionnel du 21 mai 2021 de censurer deux articles, l'un sur l'enseignement immersif en langue régionale, l'autre sur les signes diacritiques.

Réunion Association des Professeurs de Langues Régionales à Nice - 29 mai 2021
Réunion Association des Professeurs de Langues Régionales à Nice - 29 mai 2021 - Lucile Auconie

Plusieurs mobilisations se sont déroulées un peu partout en France le samedi 29 mai à l'appel du collectif "Pour que vivent nos langues".  À Nice, les professeurs d'occitan ont choisi une réunion plutôt qu'une manifestation. Elle était organisée par l'association des professeurs de langues régionales de l'Académie de Nice.

Les enseignants ont échangé avec les élus au bar le Grain de Café à Nice autour de la décision du Conseil Constitutionnel rendue le 21 mai 2021. Les sages censurent l'enseignement immersif en langues régionales et reviennent également sur l'article qui concerne les signes diacritiques.

Réunion entre les élus et professeurs d'occitan - 29 mai 2021
Réunion entre les élus et professeurs d'occitan - 29 mai 2021 - Lucile Auconie

À Nice, il existe deux écoles bilingues, celles des Orangers dans le quartier Saint Roch et celle de Fouont Cauda. Il ne s'agit pas d'écoles immersives où la majorité des cours sont dispensés en langue régionale.  Jeremie Marçais est  professeur à l'école des Orangers et il ne comprend pas la décision du Conseil Constitutionnel. Selon lui, à Nice, les élèves sont nombreux à vouloir apprendre l'occitan.

Pour le bac les lycéens niçois choisissent régulièrement l'occitan

"À l'école bilingue des Orangers, on refuse du monde chaque année, on rentre sur dossier et il y a des familles qui malheureusement ne peuvent pas suivre ce cursus. Pour le bac les lycéens niçois choisissent régulièrement l'occitan. C'est très populaire ici. Aujourd'hui je suis peiné, car en tant que professeur de langue régionale, je suis le programme de l'Education Nationale et pourtant on ne sent pas autant respecté que si on enseignait une autre matière".

Le jeudi 8 avril 2021, la loi Molac sur les langues régionales a été adoptée par l'Assemblée nationale à une large majorité : 247 voix pour, 76 contre et 19 absentions. Marine Brenier la député Les Républicains des Alpes-Maritimes a voté pour cette loi. Elle ne s'attendait pas à ce que le projet de loi soit si compliqué à faire passer. Elle indique "c'est assez surprenant de voir que la politique nationale est à rebours de ce qui est fait ici à Nice. On est très attaché à notre culture dans les Alpes-Maritimes. Moi je me battrai aux cotés des défenseurs des langues régionales pour faire évoluer les choses."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Emmanuel Macron s'est exprimé sur les réseaux sociaux cette semaine. Il assure que « rien ne saurait entraver » l’enseignement immersif en _langues régionales_" et demande au gouvernement et au Parlement "de trouver les moyens de garantir leur transmission ».

Reportage défense des langues régionales - Lucile Auconie - 29 mai 2021

Choix de la station

À venir dansDanssecondess