Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les profs d'EPS lancent une pétition pour construire deux piscines et six gymnases en Vaucluse

mardi 9 octobre 2018 à 17:07 Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse

Les enseignants d'Éducation Physique et Sport demandent un plan État - Région - Département pour bâtir six gymnases et deux piscines en Vaucluse. Le manque d'équipements empêche les élèves d'apprendre à nager et réduit parfois de moitié les temps de pratiques sportives.

Les profs d'EPS font signer une pétition pour la construction de 2 piscines et 6 gymnases en Vaucluse
Les profs d'EPS font signer une pétition pour la construction de 2 piscines et 6 gymnases en Vaucluse © Radio France - Philippe Paupert

Vaucluse, France

Les professeurs d'éducation physique et sportive faisaient signer une pétition rue de la République à Avignon pour obtenir la construction de six gymnases et deux piscines en Vaucluse. Le syndicat FSU des profs d'EPS demande un plan commun entre la Région, le Département et l'État pour construire ces équipements nécessaires à l'enseignement des sports.   

Construire six gymnases et deux piscines d'ici 10 ans

Isabelle Béguery du Syndicat des Enseignant d'Education Physique a calculé qu'un collégien sur quatre ne peut pas suivre les cours de natation au collège en Vaucluse car il manque des piscines "on nous demande dans les programmes scolaires de savoir faire nager les élèves donc il y a incohérence". Cette enseignante d'EPS à Carpentras explique que "la piscine de 20 mètres est hyper remplie avec les classes de 6e, les terminales, les classes primaires, les horaires publics et les créneaux du club". Elle confie que la rentrée est un combat : "quand on va à la réunion piscine, on se dispute les créneaux !  Comment voulez vous apprendre à nager avec six créneaux de 45 mn ? "

Dispute pour des créneaux de piscine

Il manque aussi des gymnases et salles de sport. A la cité scolaire rené Char à Avignon , la professeur d'EPS  Florence Malmezet déplore "un seul gymnase pour 1.400 élèves ! On n'a pas assez de places. On prend les transports pour aller sur les installations ; on demande des salles de musculation puisque c'est au programme." A la cité scolaire Schumann d'Avignon, Cécile Ronzière dénonce aussi le délabrement des bâtiments et les conséquences sur l'emploi du temps : "au lieu d'avoir trois heures d'EPS par semaine, les élèves se déplacent pendant une heure pour pratiquer au mieux une heure et demi parce qu'ils n'ont pas de gymnase dans l'établissement ou à proximité".