Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"Les propriétaires de logements indignes ne sont pas tous des marchands de sommeil", avertit l'ADIL 42

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

La Fondation Abbé-Pierre remet son rapport sur le mal-logement. Un fléau qui n'épargne pas la Loire. Et pourtant des solutions existent.

Les locataires ne doivent pas hésiter à saisir des associations ou des collectivités locales.
Les locataires ne doivent pas hésiter à saisir des associations ou des collectivités locales. © Maxppp - Vincent Isore

"Tous les propriétaires de logements indignes ne sont pas des marchands de sommeil", Denis Tabourot, le directeur de l'ADIL 42 (Agence départementale d'information sur le logement de la Loire) bat en brèche quelques clichés, alors que la Fondation Abbé Pierre remet aujourd'hui son rapport sur le mal-logement. 

Sévérité contre les marchands de sommeil 

Dans la Loire, il y a environ un millier de logements indignes habités, explique l'ADIL 42. Bien souvent, les propriétaires ne "savent pas qu'ils possèdent un _logement indigne_, notamment quand ils en héritent, qu'ils habitent loin et qu'ils ne se rendent jamais dans le logement en question." 

"Parfois, le locataire en place depuis longtemps ne signale pas auprès du propriétaire que son logement lui paraît indigne, le signalement se fait alors en cas de changement de propriétaire", décrypte Denis Tabourot. "Les marchands de sommeil eux sont des gens qui font du business en louant des appartements indignes, contre eux, il faut la plus grande sévérité", poursuit le patron de l'ADIL 42 

Des aides pour les locataires

Dans tous les cas, il existe des associations comme l'ADIL qui sont là pour aider les locataires en cas de doutes, ou bien de demande de renseignements. Dans la Loire, certaines villes comme Roanne ont mis en place un permis de louer, qui permet à la mairie de mieux encadrer la location. Il existe un numéro vert également, le 0 806 706 806 (Info logement indigne). 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu