Société

Les radars mobiles de la gendarmerie testés en Sarthe

Par Géraldine Houdayer, France Bleu Maine jeudi 10 avril 2014 à 20:24

Les techniciens du service testent 3 000 radars par an
Les techniciens du service testent 3 000 radars par an © Radio France - Géraldine Houdayer

Sur l'aire de Parcé-sur-Sarthe, en bordure de l'A 11 entre Le Mans et Sablé, les gendarmes scrutent les voitures à la jumelle. Pas pour envoyer des amendes... mais pour tester 3 000 radars mobiles par an.

Vous avez peut être déjà aperçu un camion blanc et des gendarmes scruter la route avec des radars sur l'aire d'autoroute de Parcé-sur-Sarthe, le long de l'A 11, entre Le Mans et Sablé. Mais même si vous roulez trop vite, sachez que vous ne recevrez jamais d'amende. Ici, les gendarmes testent les radars mobiles des gendarmeries de toute la France. C'est un service unique en France,  qui prend en charge 3 000 appareils par an. Le Service central des réseaux technologiques avancés de la Gendarmerie Nationale est basé au Mans, derrière le Parc Monod. Et c'est sur l'aire de Parcé qu'il teste ses appareils remis en état.

3000 radars mobiles sont testés chaque année sur l'aire de Parcé

Etalon

Grâce à un radar étalon qui mesure la vitesse des voitures avec des ondes électro-magnétiques, l es techniciens du Service central des réseaux technologiques avancés de la Gendarmerie Nationale savent si les radars mobilent prennent les automobilistes à la bonne vitesse.

"Les vitesses mesurées par l'étalon et les radars sont comparées 26 fois pour chaque appareil, précise le chef d'escadron Thierry Tutzo . Et si la différence entre les deux chiffres dépasse la marge d'erreur de 5%, le radar est renvoyé en réparation à l'atelier du Mans ou carrément chez le fabricant."

Thierry Tutzo, le chef d'escadron du département technique du service qui teste les radars

 

Ce qui signifie que tous les radars en service mesurent la vitesse très précisément. En un mot : quand vous vous faites contrôler par un radar mobile, sa précision est quasi infaillible. Le Service du Mans est tellement performant qu'en plus des radars de la gendarmerie nationale, il pourrait bientôt prendre en charge tous ceux de la police. Attention tout de même si vous comptez appuyer sur le champignon en passant sur l'A 11 : des gendarmes avec des vrais radars peuvent se placer quelques centaines de mètres plus loin... et envoyer des vraies amendes.