Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les radars tourelles arrivent en Pays Basque, ils flasheront téléphone au volant, vitesse et franchissement de ligne

-
Par , France Bleu Pays Basque

Vingt-cinq personnes sont mortes sur les routes du département depuis le début de l'année, une forte hausse par rapport à l'an dernier. Le gouvernement veut lutter contre la délinquance routière en installant des radars tourelles.

Les accidents ont été plus nombreux cet été (photo d'illustration)
Les accidents ont été plus nombreux cet été (photo d'illustration) © Radio France - Isabelle Piroux

Bayonne - France

Eddie Bouttera, le secrétaire général de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques en charge de la sécurité routière reconnait que dans le département "le bilan est mitigé parce que il y a plus de tués, mais le nombre d'accidents est stable et celui des blessés graves diminue de 24%. Le plus marquant c'est l'augmentation du nombre de tués, en huit mois, on passe de 14 à 25 , avec un mois de juillet terrible".

Difficile pourtant d'expliquer cette hausse : "probablement un peu de relâchement. Sur les 25 décès, on a trouvé sept cas de vitesse inadaptée, trois cas d'alcoolémie marquée, et pour les reste, il n'est pas toujours possible de connaitre l'origine de l'accident. En tous cas, on a toujours la vitesse et l'alcool comme deux causes évitables nettement identifiées des accidents les plus graves" relève le responsable de la sécurité routière.

Des radars tourelles furtifs

Pour remédier à l'insécurité routière, le gouvernement va progressivement remplacer les radars actuels par des radars tourelles. Situés à quatre mètres de hauteur, ils ne détectent que la vitesse excessive pour le moment, mais à terme ils pourront verbaliser pour un téléphone au volant ou un franchissement de ligne continue. La carte des radars est publique et l'emplacement de ces nouveaux radar devrait apparaître au fur et à mesure.  et remplaceront les radars actuels.

Ecoutez l'interview d'Eddie Bouttera, délégué à la sécurité routière

Eddie Bouttera, en charge de la sécurité routière dans les Pyrénées-Atlantiques

Choix de la station

France Bleu