Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les renforts Sentinelle opérationnels dans les Pyrénées-orientales après les attentats

mercredi 27 juillet 2016 à 20:35 Par Sébastien Berriot, France Bleu Roussillon

Quelque 130 militaires sont arrivés ce mercredi dans les Pyrénées-Orientales dans le cadre des renforts Sentinelle prévus par l'état d'urgence. Ils vont effectuer des patrouilles sur le littoral, à la frontière et à Perpignan, pendant tout l'été.

Les 130 militaires sont arrivés ce mercredi à Perpignan
Les 130 militaires sont arrivés ce mercredi à Perpignan © Radio France - Sébastien Berriot

Perpignan, France

Ils sont arrivés ce mercredi dans le département et ils seront opérationnels dés jeudi matin : 130 militaires vont rester tout l'été dans les Pyrénées-Orientales dans le cadre des renforts Sentinelles prévus par l'état d'urgence.

C'est une réponse de l'État après les attentats. Ces militaires qui appartiennent au régiment de marche du Tchad, basé à Meyenheim près de Colmar, vont patrouiller tout l'été dans le département.

Les 130 militaires seront déployés sur le terrain par groupe de trois. On pourra les voir sur le littoral, du Barcarès jusqu'à Cerbère. On les verra aussi aux côtés de la police aux frontières sur les neuf points de passage avec l'Espagne. Enfin, ils seront présents à Perpignan dans le secteur de la gare, à l'aéroport et aussi dans la rue lors des Jeudis de Perpignan.

"Une présence pour rassurer, dissuader, renseigner et intervenir" - Le préfet des Pyrénées-Orientales

Les militaires ne seront pas seuls sur le terrain. Ils seront toujours accompagnés de policiers ou de gendarmes. Les militaires, dont certains arrivent d'Afrique centrale, ont reçu une formation spécifique pour cette mission. Ils seront dans le département au moins jusqu'au 31 août.