Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les Républicains dessinent une carte en ligne pour critiquer le plan d'urbanisme de la Métropole de Dijon

-
Par , France Bleu Bourgogne

Les Républicains ont lu les 1800 pages - 17 kilos de papier ! - du plan local d'urbanisme intercommunal de la métropole de Dijon. 138 zones à bâtir sont dessinées sur la carte. Les Républicains veulent utiliser cette carte pour faire campagne pour les municipales.

Les élus Les Républicains de la métropole de Dijon autour de F-X Dugourd critiquent le Plan Local d'Urbanisme Intercommunal
Les élus Les Républicains de la métropole de Dijon autour de F-X Dugourd critiquent le Plan Local d'Urbanisme Intercommunal © Radio France - Philippe Paupert

Dijon, France

Les élus Les Républicains de la Métropole de Dijon publient une carte pour que chacun puisse découvrir quel bâtiment sera construit dans son quartier. La carte du Plan Local d'Urbanisme Intercommunal Habitat Déplacements est en ligne et chacun peut la consulter pour connaitre où sera construit un immeuble, quelle sera sa hauteur.  138 zones apparaissent en couleurs. 15 000 logements dans quinze prochaines années. Cette carte est aussi un argument de campagne électorale pour Les Républicains qui qualifient de "catastrophe" ce projet local d'urbanisme intercommunal, 

17 kilos de papier pour 15 000 logements à construire

Pour imprimer ce plan local d'urbanisme, il faudrait 1800 pages, 17 kilos de papier. Grâce à la carte publiée par Les Républicains, on peut zoomer sur un quartier, par exemple quartier de l'université, le triangle est violet car les bâtiments pourront faire 21 m de haut. Ailleurs, avenue du Drapeau, zone bleue, le bâtiment d'une pizzeria sera détruit pour construire 15 logements. Mais pour Les Républicains, "la Métropole fait les choses à l'envers". François-Xavier Dugourd, le président des Républicains de Côte-d'Or explique que "pour gagner des habitants, il faut d'abord créer des emplois". Il pointe aussi le nombre trop faible de réhabilitation de bâtiments anciens. Construire des logements autour du tramway, densifier ces quartier, "c'est une catastrophe" pour François Xavier Dugourd car il ne voit rien de prévu pour la circulation et le stationnement des voitures. Les Républicains accusent la Métropole de vouloir "mettre fin aux quartiers pavillonnaires et de transformer chaque jardin particulier en réserve foncière"

Anti-aménagement social et fin des quartiers pavillonnaires.

Les Réublicains attirent l'attention sur des projets "inquiétants" :  il suffit de cliquer sur le carré bleu de la carte à Talant : 15 logements pourraient être construits boulevard des Chêvres Mortes dans un immeuble de trois étages. Les Républicains se demandent qui va payer les "six ou huit écoles à construire", quels aménagements sont prévus pour le traitement des déchets, de l'eau, quel stationnement, quels aménagements pour la Lino déjà saturée? Ces questions animeront la campagne des municipales. Le plan ne prévoit pas les constructions de crèches, d'écoles ou de services sociaux. C'est "de l'anti-aménagement social" fulminent Les Républicains, prêts à revoir complètement ce plan s'ils sont majoritaires à la Métropole après les municipales.

L'enquête d’utilité publique sur le Plan Local d'Urbanisme Intercommunal Habitat Déplacements de la métropole de Dijon se poursuit jusqu'au 14 juin. Les Républicains organiseront également des réunions d'information.