Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les réseaux sociaux, une aide précieuse pour les chiens et chats de la SPA

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu
Hermeray, France

La mode des chiens et chats mignons et rigolos présentés sur les réseaux sociaux font exploser les adoptions à la SPA. En deux ans, le nombre d’adoptions a augmenté de 48% au refuge d’Hermeray (Seine-et-Marne). Elle réussit de 100 à 150 adoptions par mois. Du jamais vu.

Adoption au refuge d'Hermeray
Adoption au refuge d'Hermeray © Radio France - Isabelle Piroux

Le refuge d’Hermeray (Seine-et-Marne) bat des records d’adoption grâce aux réseaux sociaux. En deux ans, le nombre d’adoptions a bondi. L’augmentation est de 48%, un record. Les dons aussi sont en hausse, +8% en un an.

La SPA a modernisé son image

La Société protectrice des animaux avait une image vieillotte. Créée en 1845 - elle a donc 172 ans - , elle a su s’adapter à son temps. Le refuge d’Hermeray a décidé d’utiliser les réseaux sociaux et il met quotidiennement à jour son site.

L’engouement des internautes pour les chiens et les chats rigolos mais aussi pour les jolies photos d’animaux de compagnie lui a donné un sérieux coup de pouce.

Migrise
Migrise - SPA

Des photos pour attirer de nouveaux adoptants

Tous les animaux qui arrivent au refuge sont pris en photos. Et plus l’animal est mignon sur l’image, plus il a de chances de trouver un nouveau maitre. Sur le net, avec la photo, le futur adoptant trouve toutes les caractéristiques de l’animal : son âge, sa race mais aussi son tempérament et son comportement. Cela permet à ceux qui veulent adopter de faire leur choix sur internet avant de téléphoner au refuge pour avoir des explications supplémentaires. Ceux qui se déplacent ne le font plus pour rien. En général, ils repartent avec un animal.

Géo
Géo - SPA

Une fois l’animal choisi et adopté, le refuge fait ce qu’elle appelle "une photo de départ", une façon de donner envie à d’autres de se laisser tenter par un animal. Ceux qui adoptent peuvent aussi donner des nouvelles de leur chien ou de leur chat via Facebook. Avec cette stratégie, le refuge d’Hermeray réalise de 100 à 150 adoptions par mois. Certaines personnes viennent même de Suisse ou de Belgique pour adopter chez lui.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu