Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les résidents de l'Ehpad de Bésayes manifestent contre un projet de poulailler industriel qui doit s'installer tout près

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Non au poulailler géant juste sous les fenêtres de la maison de retraite. Les 84 pensionnaires de l'Ehpad des Monts du Matin à Bésayes, dans la Drôme, ont manifesté ce samedi contre un projet de poulailler industriel. 29 990 volailles dans des bâtiments construits à 240 mètres de la résidence.

La manifestation a commencé par une prise de parole des 84 résidents.
La manifestation a commencé par une prise de parole des 84 résidents. © Radio France - Tommy Cattaneo.

Bésayes, France

sIls ne veulent pas d'un poulailler géant juste en face de leur maison de retraite. Une manifestation était organisée ce samedi après-midi à Bésayes dans la Drôme, pour protester contre le projet d'un élevage industriel de 29 990 poules. Selon le permis accordé par la mairie, il doit être construit à 240 mètres de l'Ehpad des Monts du Matin. 

Mettre un poulailler devant cette maison de retraite, c'est inadmissible" - Charlotte, une habitante de Bésayes. 

"Ce que Madame le maire nous impose, c'est horrible", lâche une des résidentes à travers le mégaphone. "C'est vrai que mettre un poulailler devant cette maison de retraite, c'est inadmissible", confie Charlotte, une habitante de Bésayes, venue soutenir les résidents.

Parmi la centaine de personnes présente, il y a aussi les familles des 84 pensionnaires. "Imaginez l'odeur et les mouches si on construit ce poulailler juste là !", s'énerve Yves. "On a rien contre l'agriculteur qui veut s'installer", poursuit Marie-Jeanne, dont la belle-mère est aux Monts du Matin. "On sait que c'est son gagne-pain, mais nous on regarde aussi le bien-être des résidents."

Comme les pensionnaires ont du mal à se déplacer, les familles et le personnel ont manifesté à leur place autour de l'Ehpad. Avec à la main, des pancartes où sont inscrits les noms de 84 résidents. "Ça fait plaisir de voir qu'on nous soutient", confie Christiane, arrivée dans l'Ehpad il y a quelques mois. "Je crois que Madame Marteau ne pensait pas qu'on bougerait comme ça !"

Les familles des résidents et le personnel de l'Ehpad ont manifesté autour de l'établissement. - Radio France
Les familles des résidents et le personnel de l'Ehpad ont manifesté autour de l'établissement. © Radio France - Tommy Cattaneo.

La vieille dame parle de Madame Manteaux, la maire de Bésayes, avec qui le dialogue est compliqué selon le directeur des Monts du Matin. "Rien ne bouge", explique Didier Meyrand. Il a donc fait un recours contre ce permis de construire. "Madame le maire à jusqu'au 9 juin pour se positionner et éventuellement retirer l'arrêté de permis." Si ce n'est pas le cas, le directeur envisage de saisir le tribunal administratif pour le faire annuler.  

Concernant la pétition lancée sur internet contre ce projet de poulailler géant, elle a recueilli plus de 42 000 signatures.

Choix de la station

France Bleu