Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Les Restos du Coeur à Brest manquent de bénévoles pour la collecte nationale

Par

Vous avez quatre heures de libre vendredi 6 ou samedi 7 mars ? Les Restos du Coeur ont besoin de vous dans la région de Brest ! Il manque encore des bénévoles pour assurer la collecte nationale dans une vingtaine de magasins.

L'an dernier, 41 tonnes de denrées ont été récoltées aux Restos du Coeur de Brest grâce à la collecte nationale L'an dernier, 41 tonnes de denrées ont été récoltées aux Restos du Coeur de Brest grâce à la collecte nationale
L'an dernier, 41 tonnes de denrées ont été récoltées aux Restos du Coeur de Brest grâce à la collecte nationale - Valérie Brouard

C'est un appel aux bonnes volontés : les Restos du Cœur cherchent des bénévoles d'un jour pour la collecte nationale des 6 et 7 mars dans la région de Brest. "Il nous faut entre 300 et 350 personnes pour être présents dans les 25 magasins", explique Valérie Brouard, qui supervise la collecte. 

Publicité
Logo France Bleu

Des équipes à renforcer

"Il nous manque encore du monde, notamment sur les fins de journée, précise Valérie Brouard. À Brest, ça va, mais il y a encore des places libres dans des magasins de Guipavas ou Plougastel__". Les créneaux du samedi après-midi sont particulièrement touchés.

Quand il manque une personne sur les grands magasins où on a huit bénévoles, ça va. Mais sur les petits où on en a que deux, c'est la cata !

Les équipes des Restos savent qu'il faudra jongler pour trouver des renforts jusqu'à la dernière minute : "on ne désespère pas car on a multiplié les appels et les candidatures arrivent petit à petit, lance la bénévole. Mais le jour de la collecte, c'est toujours le stress total, ça téléphone dans tous les sens pour trouver des plans B si des bénévoles se désistent__". Les équipes tentent donc de prévoir une marge au cas où.

"Être enthousiaste et aimable"

Être bénévole d'un jour lors de cette collecte n'a rien de bien sorcier. Mission principale : distribuer des flyers à l'entrée des magasins auprès des clients et réceptionner les denrées à la sortie. "Il suffit d'être aimable et bienveillant même quand les gens ne sont pas réceptifs", lance Valérie Brouard. Elle veille à ce qu'un bénévole permanent ou habitué de la collecte soit présent dans chaque équipe pour guider les novices. "On va un peu à la pêche pour trouver de nouveaux volontaires, on a des gens de tous horizons pour la collecte y compris des jeunes", précise-t-elle. 

Le noyau dur de bénévoles réguliers permet de renforcer les effectifs dans les jours suivants : "on ferme le centre la semaine qui suit la collecte pour finir de trier, mais on sait très bien qu'ils vont venir ranger et faire le grand ménage, lance Marie-Noëlle Grall, responsable du centre de Brest. L'image de Coluche est très présente ici dans la tête de tout le monde".

Comment s'inscrire ? 

Si vous souhaitez être bénévole pour la collecte, il est possible de choisir un, deux ou trois créneaux sur le vendredi et le samedi : 8h45-12h30, 12h15-16h30, 16h15-fermeture (entre 19h et 21h). 

Vous pouvez vous inscrire directement en passant au centre de Brest (27 rue Roger Salengro, du lundi au vendredi, de 9h30 à 12h), par téléphone au 09 60 43 05 22 ou par mail à l'adresse brestrestos@wanadoo.fr.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu