Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les Restos du Coeur en Isère : plus de bénéficiaires, moins de bénévoles

-
Par , , France Bleu Isère

La trente cinquième campagne d’hiver des Restos du cœur est lancée ce mardi. Pour l’occasion, Jacques Ramadier, administrateur délégué des Restos en Isère rappelle la nécessité de se mobiliser pour les 18 000 bénéficiaires isérois.

France Bleu Isère lance la campagne hivernale des restos depuis le centre de l'isle d'Abeau
France Bleu Isère lance la campagne hivernale des restos depuis le centre de l'isle d'Abeau © Radio France - Nicolas Crozel - Denis Souilla

Isère, France

« Les bénéficiaires des Restos sont de plus en plus nombreux », constate Jacques Ramadier, des Restos en Isère. « Cette année, ils sont 4% de plus à avoir pousser la portes des Restos. » A l’occasion du lancement de campagne d’hiver 2019-2020 des Restos du Cœur, l’administrateur de l’antenne iséroise insiste : « la précarité augmente ». 

« L’an dernier nous avons distribué 1,3 millions de repas à 18 000 personnes, dont 900 bébés » affirme-t-il. « Les besoins augmentent chaque année, mais les ressources, elles stagnent toujours », dons et subventions confondus, regrette Jacques Ramadier. 

Les moins de 26 ans, premiers bénéficiaires en France

« On a besoin d'argent bien sûr, mais on a aussi besoin de bénévoles dont on manque cruellement », qui sont de moins en moins nombreux chaque année. « Dans l’agglomération, on a un centre qui ouvrait trois jours par semaine auparavant, désormais n’ouvre que deux jours » faute de bras, déplore encore Jacques Ramadier. Un besoin d’engagements réguliers pour la distribution mais pas que : « on a aussi besoin de bénévoles occasionnels pour les collectes, par exemple, on a des étudiants qui peuvent venir ponctuellement » précise l’administrateur des Restos. 

Cette année, ce sont les moins de 26 ans qui sollicitent de plus en plus les Restos. En France, 51% des 900 000 personnes ayant droit à l’aide alimentaire ont moins de 26 ans, un constat partagé par les Restos de l’Isère : « on a de plus en plus de jeunes qui viennent, vous savez, la précarité touche 14% des Français, parmi lesquels 20% sont des étudiants » indique Jacques Ramadier.

Les Restos en Isère travaillent aussi à la création d'un accueil de jour ( douches, toilettes, lieu de repos) rue Nicolas Chorier à Grenoble. Le projet est porté par l'ancienne présidente des Restos du cœur en Isère, Brigitte Cotte qui recherche des financements pour le mener à bien.

  - Visactu
© Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu