Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : France Bleu partenaire des Restos du Cœur

Les Restos du cœur lancent leur campagne d'hiver

mardi 27 novembre 2018 à 4:31 Par Thibaut Lehut, France Bleu

Les Restos du cœur, dont France Bleu est le partenaire, lancent ce mardi leur 34e campagne d'hiver. Comme chaque année, ils vont distribuer de la nourriture à des centaines de milliers de personnes en difficulté.

L'an dernier, les dons de nourriture engrangés auprès du public ont représenté 35% des 105 millions de tonnes de denrées alimentaires distribuées.
L'an dernier, les dons de nourriture engrangés auprès du public ont représenté 35% des 105 millions de tonnes de denrées alimentaires distribuées. © Maxppp -

Créés par Coluche, les Restos du cœur lancent ce mardi leur campagne d'hiver, pour venir en aide aux plus démunis. Pour la 34e année, les bénévoles vont distribuer de la nourriture à des centaines de milliers de personnes, en partenariat avec France Bleu.

Aide alimentaire, mais pas seulement

Mères seules, retraités en difficulté, étudiants précaires, étrangers sans ressources : l'accueil est inconditionnel mais pour recevoir l'aide alimentaire tout l'hiver, il faut toutefois justifier de ses ressources et de ses dépenses. Indépendamment des repas, les Restos aident aussi à l'hébergement et au logement, offrent des cours de français, de l'accompagnement aux devoirs ou à la recherche d'emploi.

Depuis leur création, le nombre de bénéficiaires n'a cessé d'augmenter. En 1985, l'association avait accueilli 70.000 personnes ; l'hiver dernier, les Restos ont distribué 130 millions de repas à 860.000 bénéficiaires. Mais ce qui inquiète les responsables de l'association, c'est le nombre croissant de jeunes bénéficiaires. L'hiver dernier, 38% étaient mineurs et 50% avaient moins de 25 ans.

Le nombre de jeunes bénéficiaires augmente

"Ça représente une augmentation de 10 à 15% par rapport à il y a deux ans", détaille le président de l'association, Patrice Blanc. "Ce phénomène est inquiétant et montre bien les problèmes rencontrés par les familles monoparentales : la situation des mères célibataires avec enfants est extrêmement difficile".

Il s'alarme également de la "mauvaise prise en charge des mineurs isolés" étrangers, qui doivent normalement être accompagnés par les services d'aide sociale à l'enfance. Mais certains départements sont débordés : "L'équipe des Restos de Marseille m'a raconté la semaine dernière que leurs signalements tombaient dans le vide".

Face à l'ampleur des besoins, les Restos cherchent toujours de nouvelles sources d'approvisionnement. L'an dernier, les dons de nourriture engrangés auprès du public lors de la collecte nationale ont représenté 35% des 105 millions de tonnes de denrées alimentaires distribuées. Les Restos comptent également sur la générosité : le montant des dons financiers a atteint 90 millions d'euros en 2017-2018, soit presque la  moitié des ressources de l'association. À eux seuls, le traditionnel concert des Enfoirés et ses ventes de CD et DVD ont permis de récolter 18 millions d'euros.

  - Aucun(e)
-