Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les restos du cœur mènent une nouvelle grande collecte dans 60 supermarchés de la Haute-Vienne

vendredi 12 octobre 2018 à 18:48 Par Françoise Ravanne, France Bleu Limousin

C'est ce vendredi que la grande collecte des restos du cœur a débuté en Haute-Vienne dans une soixantaine de magasins. Elle se poursuit jusqu'à samedi soir. Une collecte de denrées destinée à faire face aux besoins des plus démunis qui sont toujours plus nombreux. 1000 bénévoles sont mobilisés.

Colette et Geneviève, deux des bénévoles sollicitées pour ce weekend de collecte des restos du cœur
Colette et Geneviève, deux des bénévoles sollicitées pour ce weekend de collecte des restos du cœur © Radio France - Françoise Ravanne

Haute-Vienne, France

Les restos du cœur comptent une nouvelle fois sur la générosité des citoyens pour parvenir à faire face aux besoins toujours grandissants. Dans le département de la Haute-vienne le nombre de bénéficiaires atteint la barre des 5000 personnes. Des bénéficiaires auxquels il faut ajouter 350 bébés. Cette nouvelle collecte organisée dans 60 supermarchés ou hypermarchés de la Haute-vienne se poursuit jusqu'à samedi soir. 

"On a besoin de récolter 30 tonnes de denrées", le président de l'association en Haute-Vienne

"Les 30 tonnes que nous espérons collecter d'ici samedi soir vont aussi nous servir pour la prochaine campagne d'été" explique Alain Depuichaffray, le président des restos du cœur en Haute-Vienne mais il précise qu'il n'y a plus de trêve aujourd'hui entre la campagne hivernale et la période estivale. L'association a surtout besoin de denrées alimentaires non périssables, de produits d'hygiène et pour les bébés. "Malheureusement les dotations provenant de l'Europe et même au niveau national sont moins importantes" déplore aussi Alain Depuichaffray.

Des bénévoles qui sont en nombre insuffisant

" Il y a des magasins où nous ne pouvons pas être présents le matin ou l’après-midi, car nous n'avons pas trouvé assez de bénévoles" explique aussi l'association. Il aurait fallu 1 200 personnes pour assurer la collecte, or il n'y en a qu'un millier. Heureusement des bénévoles d'un jour, des étudiants et même des bénéficiaires viennent prêter main forte mais ils ne sont pas assez.

La campagne hivernale des restos du cœur démarre le 27 novembre. En Haute-Vienne ce sont 850 000 repas qui sont distribués sur une année aux plus démunis.