Société

Les retraités manifestent à Belfort et Montbéliard pour leur pouvoir d'achat

Par Hajera Mohammad et Rebecca Gil, France Bleu Belfort-Montbéliard jeudi 29 septembre 2016 à 8:27

 Manifestation de retraités à l'appel de plusieurs syndicats pour réclamer l'augmentation des pensions. À Paris, le 17 mars 2015
Manifestation de retraités à l'appel de plusieurs syndicats pour réclamer l'augmentation des pensions. À Paris, le 17 mars 2015 © Maxppp -

Une journée d'action nationale est organisée ce jeudi à l'appel des syndicats pour défendre les retraités et leur pouvoir d'achat. Depuis trois ans, les pensions sont gelées et la paupérisation de ces seniors augmente. Un rassemblement et un défilé sont prévus à Belfort et à Montbéliard.

Depuis trois ans, les pensions de retraite sont gelées. Une seule revalorisation a été annoncée par le gouvernement (+0,1% l'an dernier, soit 80 centimes) mais le premier octobre, elle ne bougeront pas. En cause : l'inflation sur la base de laquelle est calculé le montant de ces pensions. "Un salarié de PSA, après une carrière complète, touche entre 1.200 et 1.300 euros alors que l'Observatoire national de l'exclusion sociale dit que pour vivre décemment, un retraité doit toucher 1.500 euros par mois" explique Bruno Lemerle, représentant CGT des retraités de PSA Sochaux.

"Certains retraités demandent de l'aide à leur propre enfant - Bruno Lemerle, représentant CGT des retraités de PSA Sochaux

D'après l'INSEE, le niveau de pauvreté augmente chez les personnes âgées de 7,7% en 2012 à 7,9% en 2013, soit un millions de seniors en plus concernés. Certains retraités sont obligés de se serrer la ceinture et de faire des sacrifices notamment sur la santé. "Les déremboursements des médicaments et les augmentations du prix des mutuelles" est de plus en plus problématique sans oublier la "désertification médicale" déplore Bruno Lemerle. Des retraités sont de plus en plus nombreux à multiplier les petits boulots (garde d'enfants, distribution de journaux) en complément de revenus.

"Je ne fais pas de dépenses excessive et les vacances, n'en parlons pas... - Josiane, retraitée de 66 ans

Josiane, une ancienne assistante de vie de 66 ans, installée à Valdoie, utilise la moitié de ses 950 euros mensuels pour payer le loyer de son appartement. "Je ne fais pas de dépense excessives. Je prends tout en promotion dans les magasins. J'achète les fruits et légumes en toute petite quantité pour éviter de jeter. Je fais très attention pour le chauffage et les habits, pas de dépenses excessives. Par contre, les vacances n'y pensons même pas !" avoue la retraitée. Mais pas question de se priver de culture. "Je vais au théâtre, je vais au cinéma, je lis énormément" affirme-t-elle.

Josianne, retraitée de 66 ans à Valdoie : "Je ne fais pas de dépenses excessives" (Reportage de Rebecca Gil)

Josiane ira manifester pour défendre sa retraite. Un rassemblement est prévu à 10h place Corbis à Belfort. À Montbéliard, un défilé partira de la gare centre en direction des permanences des députés du Doubs, Frédéric Barbier et Marcel Bonnot, à qui ils remettront un chèque symbolique de zéro euro pour dénoncer le gel des pensions.

Bruno Lemerle, représentant CGT des retraités de PSA Sochaux : "Les pensions de retraites ont augmenté de 80 centimes en trois ans"