Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les riverains de deux restaurants d'Aix-en-Provence dénoncent des nuisances nuit et jour

mercredi 31 janvier 2018 à 16:58 Par Fabien Le Dû, France Bleu Provence

Depuis l'installation de deux restaurants sur la place de la Rotonde, à Aix-en-Provence, les riverains se plaignent de nuisances sonores et d'odeurs de cuisine. La vue sur les toits est également gâchée par d'immenses extracteurs. Les habitants ne décolèrent pas.

Du bruit, des odeurs et une vue gâchée pour Jacqueline et son mari
Du bruit, des odeurs et une vue gâchée pour Jacqueline et son mari © Radio France - Fabien LE DU

Aix-en-Provence, France

"Le balcon, c'est fichu !" Jacqueline a acheté son appartement il y a moins d'un an avec son mari Dominique. "On nous avait fait miroiter une galerie de luxe, avec Vuitton, et ici devant nos fenêtres, un toit végétalisé". Au lieu de cela deux restaurants se sont implantés au pied de  leur immeuble dans les anciens locaux de Flunch, et, sur le toit, de disgracieux extracteurs ont été installés, au grand dam du voisinage.

"Des odeurs de friture, d'oignon, de sauce tomate." (Alain, un voisin)

"C'est laid, et la réverbération nous éblouit constamment, ça fait mal aux yeux, dans tous les sens du terme", regrette Dominique.

"On subit le bruit incessant des ventilateurs, et des odeurs de fritures, d'oignon, de sauce tomate. On vit enfermé", raconte Alain, dont les fenêtres plongent sur l'installation. "Et ils n'ont pas encore mis la climatisation, je n'imagine même pas ce que ce sera, cet été", poursuit Jacqueline. 

Des tabourets, des chaises, des tables qui crissent à toute heure sur le sol

Pour Luce, la vie s'est transformée en enfer. Son appartement est situé juste au dessus des deux restaurants, son immense terrasse donne directement sur les extracteurs : "Je ne comprends même pas qu'on puisse laisser faire ça. C'est immonde et ça dérange tout le voisinage.

Une installation impressionnante pour évacuer les odeurs et les fumées des cuisines - Radio France
Une installation impressionnante pour évacuer les odeurs et les fumées des cuisines © Radio France - Fabien LE DU

Mais le pire, pour elle, ce sont les bruits qui viennent de l'intérieur des restaurant : "Des bruits de chaises qu'on tire, des tables qu'on pousse, et dont les pieds crissent sur le sol en bois, c'est insupportable, à devenir fou". Pour Dominique et Jacqueline, le problème est identique : "De 6h du matin à minuit, ces tabourets nous gâchent la vie."

Une dévaluation des appartements

Les habitants ont écrit au syndic de copropriété pour exiger des améliorations à la charge des restaurateurs. Des réunions sont prévues ces prochains jours. 

Malgré cela, Jacqueline et Dominique songent à revendre leur appartement : "On avait une magnifique propriété à la campagne, on a voulu venir en ville car c'est plus commode à nos âges, on veut revendre, mais qui achèterait un tel appartement maintenant ?"