Société

Les salariés d'Alstom en Franche-Comté loin d'être sereins

Par Anne Fauvarque, France Bleu Besançon mardi 29 avril 2014 à 9:55

Alstom racheté par General Electric ?
Alstom racheté par General Electric ? © IDÉ

L'inquiétude est vive chez les salariés d'Alstom en Franche-Comté. C'est le cas notamment à Belfort mais aussi sur le site d'Ornans qui travaille pour la branche Transports du groupe.

Une cession de la branche énergie à General Electrics ou Siemens ne serait pas sans conséquences sur l'ensemble du groupe : avec Siemens, qui possède déjà une branche Transports, la fusion des deux aurait forcément des répercussions sur l'emploi. Quant à l'américain Général Electrics, l'activité transports ne l'intéresse pas forcément.En attendant la situation est toujours loin d'être florissante à Ornans, où l'usine est fermée toute la semaine. Et pas seulement pour faire le pont précise Philippe Pillot, le secrétaire du Comité d'entreprise à Ornans, et délégué Force Ouvrière à Alstom :

Alstom Ornans 2

Signe que l'activité ne va pas très fort, le site d'Ornans est fermé toute la semaine. Trois jours de fermeture exceptionnelle en ce début de semaine suite à une baisse de charges, suivie par le pont du 1er mai. Les 376 salariés du site l'ont acceptée pour lisser les heures sur les mois d'avril et mai.Et même dans la branche Transports, l'inquiétude est grande confirme Philippe Pillot, le secrétaire du Comité d'entreprise à Ornans et délégué Force Ouvrière à Alstom :

Alstom Ornans 1

Le PDG d'Alstom fera une déclaration demain sur la santé générale du groupe.