Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les salariés de Réauté Chocolat à fond derrière leur bateau

mercredi 8 novembre 2017 à 16:59 Par Gildas Menguy, France Bleu Mayenne

Ce mercredi matin, les salariés de l'entreprise Réauté Chocolat installée à Azé dans le sud Mayenne ont pu assister à une liaison vidéo avec Armel Tripon. Le skipper du trimaran aux couleurs de l'entreprise participe actuellement à la Transat Jacques Vabre.

L'échange vidéo entre le skipper du trimaran Réauté Chocolat et quelques uns des salariés a duré sept minutes.
L'échange vidéo entre le skipper du trimaran Réauté Chocolat et quelques uns des salariés a duré sept minutes. © Radio France - GM

Azé, France

A 10 heures, l'heure de la pause, une trentaine de salariés se sont réunis dans la salle de repos du siège social de Réauté Chocolat. Qu'ils soient à la production ou dans les bureaux, ceux qui sont là sont fans d'Armel Tripon. Ils ne sont pas forcément spécialistes de voile mais ils soutiennent le bateau qui porte le nom de leur entreprise et son skipper principal. Un échange de sept minutes qui a permis à Armel Tripon de donner des nouvelles alors que lui et son équipier naviguaient au nord de l'archipel des Açores.

Beaucoup d'émotions

L'émotion était palpable aussi bien du côté du skipper que du côté des salariés. Claire par exemple : "de le voir là en plein milieu de l'océan, forcément, on est avec lui et on a presque la petite larme au bord des yeux." Armel Tripon a conclu l'échange , ému lui aussi : "c'est super émouvant de vous entendre tous, merci beaucoup. Ça fait chaud au cœur et ça va nous donner des ailes. A très bientôt."

Une nouvelle liaison de ce type est programmée mercredi prochain. Si tout va bien, le trimaran mayennais devrait être en approche des côtes brésiliennes.