Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les salariés en colère de Gad bloquent toujours l'abattoir, des CRS sur place

-
Par , France Bleu

Situation tendue aux abattoirs Gad, après l'annonce il y a bientôt deux semaines de la suppression de 889 emplois. Mercredi, des salariés voués au licenciement continuent de bloquer le site de Josselin, là où mardi des ouvriers se sont affrontés. Une quinzaine de cars de CRS sont aussi présents.

Les salariés de Gad à Lampaul, lors d'un blocage du site, en septembre
Les salariés de Gad à Lampaul, lors d'un blocage du site, en septembre © Maxppp - MAXPPP/Davis Ademas

Ils sont résignés à perdre leur travail. Mais les salariés voués au licenciement de Gad réclament de meilleures indemnités. Et pour ça, ils bloquent depuis mardi matin l'entrée de l'abattoir de Josselin, dans le Morbihan, là où l'entreprise concentre désormais ses activités après la fermeture de son site du Finistère.

Tensions entre ouvriers et CRS

Quelques heures après le début du blocage, mardi, des affrontements ont éclaté entre ouvriers : ceux qui empêchaient le passage contre ceux qui voulaient travailler. Du coup, dans la nuit, la cinquantaine de salariés mobilisée a vu arriver une quinzaine de cars de CRS sur le site de Josselin. Le syndicat F.O s'attend à ce qu'ils interviennent mercredi, pour les forcer à laisser entrer et sortir les véhicules de l'usine.

"Comme on n'est pas en surnombre, on va se faire virer. Mais on reviendra, on est têtus, c'est dans notre ADN" - Patrick Le Goaf, responsable F.O et délégué du personnel

Les salariés du Finistère très remontés --------------------------------------- Une rencontre avec la direction de Gad est prévue mardi prochain à la préfecture du Finistère, à Quimper. La société Gad SAS, victime de la crise de la filière porcine, a vu validé le 11 octobre son plan de continuation de l'activité. Ce qui a entériné la suppression de 889 emplois, en grande majorité à l'abattoir de Lampaul-Guimiliau. La colère des salariés bientôt licenciés est montée d'un cran mardi, quand la direction a reconnu recourir à des salariés étrangers pour assurer le transfert d'une partie des activités de Lampaul vers Josselin. Plus de 100 intérimaires roumains seraient arrivés la semaine dernière.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess