Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les sapeurs-pompiers de Haute-Vienne se préparent à l'arrivée des feux de forêts

-
Par , France Bleu Limousin

Après une année 2019 compliquée au niveau des feux de forêts, l'été 2020 ne s'annonce pas meilleur vu la sécheresse. Les pompiers de Haute-Vienne enchaînent donc les entraînements et stages pour être fin prêts.

Les pompiers s'entrainent face aux incendies.
Les pompiers s'entrainent face aux incendies. © Radio France - Thomas Vinclair

En cinq secondes, les lances s’actionnent, un miroir d'eau se créé. Le but de la manœuvre est de protéger une antenne de communication. Ce n'est qu'un exercice mais depuis quelques semaines ces mises en pratique des sapeurs-pompiers de Haute-Vienne se multiplient.

Des chemins forestiers inaccessibles

Les pompiers de Haute-Vienne sont correctement équipés. Il y a 18 camions citerne forestier et 468 hommes formés aux manœuvres pour les feux de forêts. Le seul hic reste l'accessibilité par certains endroits. "Nous n'étions pas habitués à devoir gérer beaucoup de feux dans le passé" explique le lieutenant Robert. "Maintenant, on se rend compte que nous n'avons pas les mêmes chemins forestiers que dans les Landes ou dans le Sud. Là-bas, les camions peuvent avoir accès plus facilement sur les incendies, parfois, ici, nous sommes bloqués."

Un des 18 camions cioterne forestier présents en Haute-Vienne
Un des 18 camions cioterne forestier présents en Haute-Vienne © Radio France - Thomas Vinclair

Pour le lieutenant, l'état des sols n'est pas très encourageant. "C'est vrai qu'il a plu au début du mois de juin, mais les réserves hydriques sont peu importantes. Si nous avons la même sécheresse en juillet et en août que celle de 2019, alors nous aurons les mêmes risques d'incendies." En septembre 2019, une soixantaine de feux de broussailles s'étaient déclenchés. En tout, six feux de forêts ont été comptabilisés.

Un feu sur deux est la conséquence d'une imprudence

Le préfet de la Haute-Vienne, Seymour Morsi, est venu soutenir les hommes du feu. Une rencontre pour aussi rappeler les bons gestes afin d'éviter les incendies. "Les fortes chaleurs n'expliquent pas tout, prévient le préfet de la Haute-Vienne, Nous avons 80% des feux qui démarrent à moins de 50 mètres d'une habitation. Alors il faut le dire, les écobuages : c'est non ! Les barbecues non-sécurisés : c'est non ! Et enfin les cigarettes jetées par terre : c'est non aussi!" Selon les chiffres, un feu sur deux est déclenchée accidentellement.

Le préfet de la Haute-Vienne (à droite sur la photo) lance un appel à la vigileance.
Le préfet de la Haute-Vienne (à droite sur la photo) lance un appel à la vigileance. © Radio France - Thomas Vinclair
Choix de la station

À venir dansDanssecondess