Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les scouts ont la cote dans le Nord Franche-Comté

samedi 11 août 2018 à 18:18 Par Simon Cardona, France Bleu Belfort-Montbéliard

Depuis plusieurs années, le scoutisme séduit de plus en plus d'enfants et d'adolescents. Préféré aux colonies, pour son état d'esprit débrouillard et écologique. En Franche-Comté, on recense un peu moins d'un millier d'adhérents et 17 camps de scouts.

Dans le Nord Franche-Comté, on recense à peu près 1000 scouts chaque année.
Dans le Nord Franche-Comté, on recense à peu près 1000 scouts chaque année. © Radio France - Simon Cardona

Belfort, France

Ils sont une quinzaine de parents à patienter devant la Maison du peuple de Belfort. Leurs louveteaux, âgés entre 8 et 12 ans, partent "survivre" dix jours dans un camp de scouts à Gueberschwihr. Là-bas, pas de réseaux sociaux, de portables, d'eau chaude, et des conditions de séjour rudimentaires. Des vacances qui plaisent autant aux parents qu'aux enfants.

"Ça les déconnecte" - Nadège, mère de 3 scouts

Là-bas, pendant 10 jours, pas de téléphones, pas d'écrans, se réjouit Nadège, qui a inscrit ses trois enfants chez les scouts. Ça les sort un peu du monde d'aujourd'hui". Le camp de Gueberschwihr est situé au pied des Vosges. Impossible d'avoir du réseau là-bas. Pour privilégier encore plus le contact avec la nature. Justine Demeusy, directrice du camp de Gueberschwihr n'est pas surprise par ce retour à la mode du scoutisme : "La nouvelle génération est beaucoup plus sensible à l'écologie. Quand on est camp, on utilise des savons biodégradables , on fait très attention au tri des déchets, pour être en accord avec nos valeurs."

Le scoutisme pour tout le monde

Un engouement tel que le scoutisme n'est plus réservé à une certaine classe de la population, traditionnellement bourgeoise et catholique. C'est valable pour l'ensemble de nos groupes en Nord Franche-Comté : ça s'est vraiment démocratisé, atteste Naomi Bernard, responsable du pôle pédagogique dans le Nord-Franche Comté des scouts et guides de France. Quand j'ai visité le site de Belfort, j'ai pu noter une très grande mixité sociale, tant au niveau des confessions qu'au niveau économique."

"Le scoutisme est accessible à toutes les bourses. Les cotisations sont indexées sur le quotient familial." - Naomi Bernard, responsable du pôle pédagogique dans le Nord-Franche Comté des scouts et guides de France. - Radio France
"Le scoutisme est accessible à toutes les bourses. Les cotisations sont indexées sur le quotient familial." - Naomi Bernard, responsable du pôle pédagogique dans le Nord-Franche Comté des scouts et guides de France. © Radio France - Simon Cardona

L'état d'esprit des scouts séduit aujourd'hui toutes les classes sociales. Car être scout, ce n'est pas seulement passer dix jours dans une cabane construite à la main. Séléna, 11 ans, l'a remarqué. Depuis 2 ans et ses premières expériences chez les scouts, elle a changé de comportement : "Avant je n'aidais pas beaucoup ma grand-mère. Aujourd'hui, je suis un peu plus impliqué pour les tâches ménagères : mettre la table, faire le ménage etc.", raconte la jeune fille. 

Pendant une dizaine de jours, les enfants vont apprendre à construire un camp, faire des nœuds et se débrouiller avec un couteau. Avant de retrouver le confort de la vie normale.