Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les secours testent leur organisation autour de la centrale de Belleville-sur-Loire

-
Par , France Bleu Berry

Un exercice a lieu ce mercredi, autour de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire : les secours simulent un grave accident sur les réacteurs et testent leur capacité de réaction.

La centrale de Belleville-sur-Loire et ses deux réacteurs nucléaires
La centrale de Belleville-sur-Loire et ses deux réacteurs nucléaires © Radio France - Michel Benoit

Belleville-sur-Loire, France

Tout n'est que fictif, pas d'inquiétude. D'ailleurs , les habitants alentours ne devraient pas se rendre compte de grand chose. Quasiment aucun moyen ne sera déployé sur le terrain. Les autorités cherchent surtout à évaluer la chaîne de réaction en cas d'alerte et la coordination des moyens.  La sirène sera déclenchée aujourd'hui mais à l'horaire habituel pour ne pas affoler les habitants. Une fuite, ou une explosion dans l'enceinte de la centrale, sera simulée. Il ne s'agira pas d'un acte terroriste. Seuls, les pompiers de la centrale nucléaire interviendront sur les installations, mais la préfecture déclenchera le plan particulier d'intervention avec l'organisation d'un PC de crise. Cet exercice vise à évaluer la coordination des secours, mais aucun moyen ne sera déclenché sur le terrain. 

69 communes doivent intégrer le plan particulier d'intervention de la centrale nucléaire de Belleville sur Loire. - Radio France
69 communes doivent intégrer le plan particulier d'intervention de la centrale nucléaire de Belleville sur Loire. © Radio France - Michel Benoit

Les habitants ne seront pas mis à contribution, ce que regrettent les écologistes qui plaident pour un exercice beaucoup plus abouti. Cela permettrait selon eux d'évaluer le risque de panique en cas de réelle catastrophe. Aucune mesure de confinement n'est prévue ni aucune route coupée à la circulation. Cet exercice permettra également de tester la réaction des mairies en contact direct avec le PC de crise. C'est d'autant plus important que le plan particulier d'intervention est élargi à 20 km autour de la centrale au lieu de 10 précédemment. Dorénavant, 67 communes sur le Cher, la Nièvre, Le Loiret et l'Yonne : soit une population de 67.000 habitants contre 12.000 auparavant.