Société

Les stations de ski des Pyrénées-Orientales veulent être connectées

Par Marion Paquet, France Bleu Roussillon lundi 9 mars 2015 à 20:03

Les stations de Font-Romeu Pyrénées 2000, les Angles et Formiguères veulent être connectées entre elles.
Les stations de Font-Romeu Pyrénées 2000, les Angles et Formiguères veulent être connectées entre elles. © Google Maps - Google Maps

Passer de Font-Romeu, Bolquère Pyrénées 2000 à Formiguères, en passant par les Angles, sans descendre au bas des stations... Les maires de ces communes en rêvent pour dynamiser l'économie des hauts cantons. Ils ont présenté ce lundi le projet auquel ils ont réfléchi pendant un an : fusionner les deux stations du Capcir et les relier à la Cerdagne via une remontée mécanique.

Ne plus avoir besoin de prendre sa voiture ou une navette, pour passer d'une station à l'autre, les élus de Font-Romeu, Bolquères, les Angles et Formiguères en rêvent et imaginent bien les stations connectées: "On pourrait imaginer des télésièges , décrit le maire des Angles, Michel Poudade, mais notre idée c'est aussi de créer de nouvelles pistes de ski."

Ce lundi, les élus des quatre communes  ont officiellement présenté le grand projet qu'ils avaient en tête depuis un an : connecter les trois stations entre elles grâce à des remontées mécaniques et faire des Angles et de Formiguères une seule et même station.

Un forfait pourrait donner accès aux trois domaines , avec un tarif qui "doit rester accessible à tout le monde" , aimerait le maire de Bolquère, Jean-Pierre Bel. L'élu souhaiterait attirer une "clientèle qui aujourd'hui ne vient pas parce qu'elle a fait le tour du domaine de Pyrénées 2000 en une demi-journée, alors que là, avec les domaines connectés, elle aura de quoi skier toute la journée" .

Finie la politique de concurrence ! Les maires misent sur la complémentarité de leurs stations. De toute façon, elles n'avaient pas le choix. la cour des comptes a pointé du doigt la mauvaise gestion des neiges catalanes... et leur a suggéré de mutualiser leurs efforts. "Le ski est vital pour l'économie des hauts cantons" , remarquent les élus à l'unisson. Les maires doivent encore convaincre la Région et le Département de les aider à réaliser ce projet. Les aides publiques seront essentielles . Il faudra attendre quatre à cinq ans avant que les stations ne se rapprochent.

neiges catalanes poudade