Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

VIDÉO - Les Suisses disent oui au mariage pour tous

Par

Les Suisses participaient ce dimanche à un référendum sur l'ouverture du mariage aux couples de même sexe. Selon l'institut de sondage gfs.bern, le oui l'a emporté avec 64%. Ce résultat, encore provisoire, ne peut plus s'inverser. La Suisse a rejoint la majorité des pays d'Europe occidentale.

Image d'illustration. Image d'illustration.
Image d'illustration. © Maxppp - Manuel Lopez

"C'est un jour historique". Quelque 200 à 250 personnes se sont retrouvées dans un restaurant de Berne, pavoisé de drapeaux arc-en-ciel, pour célébrer la victoire du oui au référendum sur la légalisation du mariage pour tous en Suisse organisé ce dimanche. Selon la plus récente estimation chiffrée de l'institut de sondage gfs.bern, le oui l'a emporté avec 64% avec une marge d'erreur de plus ou moins deux points de pourcentage. Encore provisoire, ce résultat ne peut plus s'inverser. Il dépasse nettement le score annoncé par les sondages avant ce scrutin.

Publicité
Logo France Bleu
loading

Un grand oui malgré une campagne active du camp du non

Le camp du non au mariage pour tous en Suisse, dans lequel figure notamment le parti populiste UDC, premier parti du pays, et certains groupes religieux, avait repris des couleurs à l'approche du scrutin. Il avait mené une campagne axée fortement sur le bien-être de l'enfant, son développement et l'importance à ses yeux du couple composé d'un père et d'une mère. Des affiches choc déploraient la marchandisation de l'enfant et affirmaient que "le mariage pour tous tue le père". Sur l'une d'elles, on pouvait voir une énorme tête de zombie, censée représenter un père décédé, fixant les passants. Une école primaire en Valais avait même décidé de la recouvrir car elle effrayait les enfants. 

En Suisse, jusqu'ici, les couples homosexuels pouvait seulement contracter des "partenariats enregistrés", le Parlement a approuvé fin 2020 le mariage homosexuel. Ses opposants, issus des milieux conservateurs, avaient alors lancé un référendum pour tenter de le bloquer, mais il a donc abouti ce dimanche à presque deux tiers (64%) de votes favorables au mariage pour tous.

Les couples homosexuels peuvent déjà nouer un pacte civil en Suisse, et dimanche les cantons qui s'y étaient opposé semblaient pour la plupart avoir voté en faveur de l'union homosexuelle 16 ans plus tard. 

Adoption et recours au don de sperme

Le nouveau texte prévoit notamment que les couples de même sexe puissent adopter un enfant conjointement. Les couples de femmes pourront de surcroît recourir au don de sperme. C'était l'un des points les plus controversés et mis en avant par les opposants. 

Benjamin Roduit, conseiller national (député), du parti du Centre, a souligné sur la chaîne publique RTS que pour lui, le mariage pour tous entre adultes consentants n'est pas un problème. Il dit craindre, en revanche, les portes qu'ouvre, selon lui, l'accès au don de sperme pour les couples de lesbiennes. "La réussite de notre campagne aura été peut-être d'avoir thématisé l'enfant dans la PMA (procréation médicalement assistée)".  

Le mariage gay aujourd'hui reconnu dans une trentaine de pays dans le monde

En Europe

Le mariage entre personnes de même sexe, en faveur duquel les Suisses ont voté ce dimanche, est aujourd'hui reconnu dans une trentaine de pays dans le monde. Les Européens ont été les pionniers sur le sujet. Si le Danemark a autorisé en 1989 les premières unions civiles pour les couples homosexuels, les Pays-Bas sont le tout premier pays à légaliser le mariage homosexuel en avril 2001. Depuis, 15 pays européens leur ont emboîté le pas : Belgique, Espagne, Norvège, Suède, Portugal, Islande, Danemark, France, Luxembourg, Irlande, Finlande, Malte, Allemagne, Autriche, Royaume-Uni, qui seront donc prochainement 16, à la suite du référendum de ce dimanche en Suisse.

Dans les Amériques

Le Canada a été le premier pays du continent américain à légaliser le mariage homosexuel, dès juin 2005. Aux États-Unis, il faudra attendre juin 2015 pour que la Cour suprême légalise le mariage gay dans tout le pays, alors que 14 États sur 50 l'interdisaient. En Amérique latine, six pays autorisent les mariages homosexuels: Argentine depuis juillet 2010, Uruguay, Brésil, Colombie, Equateur depuis 2019, Costa Rica depuis 2020. Au Chili, où un pacte d'union civile est en vigueur pour les couples de même sexe, le mariage a été autorisé par le Sénat en juillet 2021 mais le processus législatif n'est pas terminé.

En Asie

Taïwan est seul pays d'Asie a avoir légalisé le mariage entre personnes de même sexe, c'était en 2019. Au Japon, le tribunal de première instance de Sapporo (nord) a jugé en mars 2021 que la non-reconnaissance du mariage entre personnes du même sexe était anticonstitutionnelle, une première. 

Au Moyen-Orient

Au Moyen-Orient, très répressif, Israël constitue une timide exception. Sans être illégal, le mariage gay n'y est pas possible, faute d'institution habilitée à le prononcer, mais est reconnu quand il a été contracté à l'étranger. 

En Océanie

La Nouvelle-Zélande a légalisé le mariage homosexuel en 2013. L'Australie n'a autorisé de telles unions qu'en décembre 2017, par un vote du Parlement.

Une exception en Afrique

Sur un continent africain où une trentaine de pays interdisent l'homosexualité, l'Afrique du Sud se démarque, ayant légalisé depuis 2006 le mariage gay.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu