Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les Taxis de l'Espoir en maraude auprès des sans-abris à Nîmes

dimanche 4 mars 2018 à 7:02 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Gard Lozère et France Bleu

On connaissait le Samu social et la Croix Rouge. À Nîmes, il existe désormais les Taxis de l'Espoir. Des chauffeurs de taxi qui ont décidé de venir en aide aux personnes qui vivent dans la rue. C'est Emilie Dorangeon, taxi depuis deux ans, qui en est à l'origine.

Emilie Dorangeon, la fondatrice des Taxis de l'Espoir à Nîmes
Emilie Dorangeon, la fondatrice des Taxis de l'Espoir à Nîmes © Radio France - Sylvie Duchesne

Nîmes, France

C'est au moment des fêtes de fin d'année qu'Emilie Dorangeon, 30 ans a décidé de lancer les Taxis de l'Espoir. L'objectif : convaincre ses collègues, chauffeurs de taxi comme elle, de distribuer des vêtements chauds et des couvertures aux SDF rencontrés dans les rues de Nîmes. 

Lors de la première maraude, 30 bénévoles avaient rejoint la jeune femme. Depuis, deux autres ont eu lieu. Elles sont organisées à chaque fois de la même manière. 

C'est une caravane de taxis, qui selon un itinéraire, rencontre les sans abris dans les rues de Nîmes. Lorsqu'on voit une personne sous le porche d'un immeuble, la caravane s'arrête, en warning. Trois personnes s'approchent du SDF pour prendre contact, connaître ses besoins. On le convie ensuite à l'arrière du véhicule pour lui donner des vêtements chauds ou une couverture".

Emilie Dorangeon, fondatrice des Taxis de l'Espoir de Nîmes

Les Taxis de l'Espoir collectent toujours des affaires de première nécessité (vêtements chauds, sou vêtements, écharpes, bonnets, gants, couvertures, oreillers, plaids ou duvets,...) ainsi que des produits d'hygiène.  

Tout le monde peut essayer de faire la même chose "

Emilie Dorangeon aimerait que le mouvement de solidarité qu'elle a lancé fasse tâche d'huile dans d'autres villes du Gard.  " On est dit-elle, tous concernés."

"Chaque personne peut apporter sa petite pierre à l'édifice. Je conçois très bien que ça fasse peur. L'accueil n'est pas toujours bon.  Je pense que rien ne nous empêche d'essayer. Jusqu'à présent, on a eu de très belles rencontres". 

" On peut tous essayer "

Les dons de vêtements , de couvertures ou de produits d'hygiène sont pour l'instant à déposer au 2 Bd, Sergent Triaire à Nîmes. Les Taxis de l'Espoir cherchent en effet un local pour les entreposer.

Les bénévoles espèrent poursuivre leur action régulièrement tout au long de l'année.