Société

Les taxis face à de nouvelles concurrences à Bordeaux

Par Mathias Kern, France Bleu Gironde lundi 10 février 2014 à 8:36

Taxi
Taxi © Fotolia.com

Les taxis mobilisés contre les VTC, véhicules de tourisme avec chauffeur, qu'ils accusent de menacer leur profession. Pas de manifestation à Bordeaux ce lundi mais des inquiétudes face à la nouvelle concurrence: les VTC, les Blue Car, voitures électriques en libre-service ou encore l'association Eva qui raccompagne les fêtards.

Les VTC (ces Véhicules Touristiques avec Chauffeur) continuent d'exaspérer les taxis parisiens. Ils se mobilisent ce lundi matin dans la capitale pour protester contre l'abandon par le Conseil d'Etat d'un décret imposant aux VTC un délai de 15 minutes minimum entre la réservation et la prise en charge du client.

Ce ne sont pas eux qui inquiètent les taxis bordelais, car les VTC ne sont que 81 pour 413 taxis intra muros. Ils sont plutôt remontés contre l'association EVA qui continue depuis 4 ans et demi de faire "le capitaine de soirée " et de reconduire les particuliers après une soirée un peu trop arrosée en particulier le week-end.

"Devant les boîtes de nuit, on voit régulièrement les clients qu'on était censé venir chercher monter dans une autre voiture" — un chauffeur de taxi

Une concurrence moins chère qui a tendance à agacer les spécialistes du taxi. En 2010, il y a avait même eu une altercation entre un chauffeur de taxi et une conductrice de l'association.

En attendant une autre conccurence se profile : celle des utilisateurs des Blue-Car, la voiture électrique de Bordeaux. Pire, certains les utiliseraient pour des courses de taxi clandestines.

La nouvelle concurrence irrite les taxis bordelais