Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les thermes de La Roche Posay tiennent bon malgré la crise

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu Poitou

Avec près de sept mois de fermeture administrative, l'établissement thermal de La Roche Posay affiche une perte d'activité de 60% pour l'année 2020. Et cela a un impact sur tout le bassin de vie qui bénéficie habituellement de l'aura touristique du site.

Les thermes Saint Roch à La Roche Posay ont été fermés pendant sept mois cette année
Les thermes Saint Roch à La Roche Posay ont été fermés pendant sept mois cette année © Radio France - Gaëlle Fontenit

Personne dans la rue. Personne non plus à remplir sa gourde à la fontaine d'eau thermale devant les thermes Saint-Roch de La Roche Posay. La ville, qui voit d'habitude défiler près de 8.000 curistes par an et au moins autant de conjoints ou parents, souffre particulièrement de la crise sanitaire. "En temps normal, nous accueillons 20.000 curistes et patients du SPA chaque année. Cela représente 130.000 nuitées pour tout le bassin et autant d'activités annexes comme les restaurants, les boutiques souvenirs et bien sûr le casino..." souligne le directeur des thermes de La Roche Posay, Rachid Ainouch. 

Avec les deux confinements, l'établissement est resté fermé sept mois en 2020 et accuse un recul de son activité de plus de 60%, ce qui représente "une perte de chiffre d'affaires de plusieurs millions d'euros". 

Au delà de l'aspect économique, les thermes s'inquiètent des conséquences de ces mois de fermeture pour les patients. "Ce sont des personnes qui sont suivies pour des problèmes chroniques, avec un calendrier de soins précis. Des situations ont pu s'aggraver pour des enfants souffrant d'eczéma par exemple, ou pour ceux qui souffrent de psoriasis" explique le directeur qui souligne que le stress induit par la crise sanitaire a pu provoquer une aggravation de la situation.

Rachid Ainouch, directeur de l'établissement
Rachid Ainouch, directeur de l'établissement © Radio France - Gaëlle Fontenit

"Nous suivons aussi des grands brûlés et les massages soulagent leurs cicatrices et leur permettent de rester un peu plus souples. C'est la même situation pour les femmes qui souffrent d'un cancer du sein que nous accompagnons ici"

Pas de chômage partiel

Les thermes ont été rachetés il y a 18 mois par le groupe Loréal qui a décidé de ne pas mettre la cinquantaine de salariés de l'établissement au chômage partiel. Ceux qui le peuvent sont en télétravail, les autres voient leur salaire intégralement maintenu mais sont conviés à rester chez eux. "C'est un engagement fort du groupe qui n'a demandé aucune aide de l'Etat et ne touche aucun des dispositifs prévus" explique Rachid Ainouche. 

Le directeur assure que sans le soutien du groupe, les thermes n'auraient pas traversé la crise avec autant de souplesse. Loréal a par ailleurs maintenu l'intégralité du financement des travaux de rénovation prévus pour les thermes et le Spa : "Les établissements datent dans leur forme moderne de 1921. Nous avons pu refaire entièrement le réseau d'arrivée d'eau thermale et nous engageons la rénovation complète des thermes du Connétable, qui seront en partis déconstruits et rebâtis". Le Spa va également se refaire une jeunesse. Livraison du chantier, chiffré à "plusieurs dizaines de millions d'euros" pour la fin 2021. 

En attendant, le Spa espère accueillir de nouveaux des clients dès lundi 30 décembre et les thermes pourraient rouvrir le 18 janvier 2021. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess