Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les tomates n'ont pas bon goût, pour trois Français sur quatre

-
Par , France Bleu

Une étude de l'association CLCV publiée ce mardi montre qu'une majorité de consommateurs sont fâchés avec les tomates. Trois Français sur quatre considèrent en effet que ces dernières n'ont pas bon goût.

Les Français mangent 14 kilos de tomates par an et par ménage.
Les Français mangent 14 kilos de tomates par an et par ménage. © AFP - Albert Pizzoli

Les tomates consommées en France n'ont pas bon goût. C'est ce que pense une majorité de consommateurs (75%), interrogés par l'Association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV). L'étude publiée ce mardi montre par ailleurs que la qualité est jugée inégale en fonction du lieu d'achat, et que les écarts de prix ne justifient qu'en partie ces différences de goût.

Sans goût ou trop acides

Entre mi-mai et la fin juin, 900 bénévoles ont goûté à l'aveugle des "tomates grappe françaises et sans signe de qualité" achetées dans différents lieux, à différents prix. Et le constat est sans appel : la plupart des tomates n'ont pas bon goût, ou en tout cas n'ont pas beaucoup de goût. Seul un quart (25%) de ces bénévoles ont trouvé que les tomates avaient bon goût. 44% d’entre eux ont trouvé le goût peu satisfaisant, et 31% ont estimé que ce goût était moyen.

L'association a ensuite demandé aux goûteurs de décrire le goût qu'avaient les tomates. Pour 61% d'entre eux, ce goût était neutre. 19% ont estimé que l'acidité est trop présente. Ils n'ont été que 16% à se réjouir d'avoir mangé des tomates sucrées, et donc considérées par eux comme ayant bon goût.

Le prix fait (un peu) grimper la qualité

L'étude a également cherché à savoir si le lieu d'achat des tomates avait une incidence sur la qualité du goût. La réponse est "oui". Lorsqu'elles provenaient de hard discount ou d'hyper/supermarchés, elles ont rencontré très peu de succès auprès des goûteurs : ils n'étaient respectivement que 20 et 19% à trouver qu'elles avaient bon goût. 

Un chiffre qui grimpait un peu quand elles provenaient de magasins spécialisés en fruits et légumes : 35% des goûteurs ont alors estimé qu'elles avaient bon goût. Ces tomates provenant d'enseignes spécialisées étaient cependant, en moyenne, 1,6 fois plus chères au kilo que les tomates provenant des hyper ou supermarchés, et 1,25 fois plus chères que les tomates hard discount.

Les Français mangent en moyenne 14 kilos de tomates par an et par ménage.

► L'intégralité de l'enquête :