Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les touristes français encore plus nombreux à Amboise cet été pour les 500 ans de la Renaissance

-
Par , France Bleu Touraine

Les gîtes font le plein pour l'été à Amboise (Indre-et-Loire). Dans la ville où a vécu et où est mort Léonard de Vinci, les professionnels du tourisme ressentent l'effet des festivités des 500 ans de la Renaissance. Les réservations des touristes français sont en hausse.

Les chambres d'hôtes d'Amboise accueilleront entre 50 et 80 % de touristes français dans leur clientèle cet été. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort
Les chambres d'hôtes d'Amboise accueilleront entre 50 et 80 % de touristes français dans leur clientèle cet été. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Amboise, France

C'est sans doute l'une des retombées des festivités autour des 500 ans de la Renaissance : les gîtes et maisons d'hôtes d'Amboise, dernière ville de Léonard de Vinci, font le plein cet été. Alors qu'un sondage révèle que près de sept français sur dix partiront en vacances et pour la moitié d'entre eux, resteront en France, la Touraine espère bien tirer son épingle du jeu. 

A la "Fée Maison", située à quelques centaines de mètres du château, le mois d’août affiche près de 70% de remplissage. "Il nous reste un peu plus de places en juillet", s'amuse Marie-Anne Kuhn, la patronne.  Cet été, près de huit clients sur dix seront français. Et le coup de projecteur qu'ont été les 500 ans de la Renaissance ou la venue d'Emmanuel Macron et de son homologue italien le 2 mai dernier n'y sont sans doute pas pour rien.

Les carnets de réservations sont déjà bien remplis à Amboise, alors que l'été n'a pas commencé. - Radio France
Les carnets de réservations sont déjà bien remplis à Amboise, alors que l'été n'a pas commencé. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

La gérante de la chambre d'hôtes compte bien capitaliser. "Avec les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci, cela devrait avoir un impact. On en parle un peu et nous on enfonce le clou. Le Clos Lucé fait partie des sites incontournables d'Amboise et on va surfer sur cette vague."

Un constat partagé dans d'autres maisons d'hôtes

Chez les voisins de "la Conciergerie", située au pied du château, 65% de la clientèle sera française cet été. "C'est un beau record", se félicite la responsable de la maison d'hôtes, Geneviève Fath. "Cela nous fait plaisir que la France vienne nous voir. J'étais pratiquement sûre les 500 ans de la Renaissance seraient porteurs pour notre ville. Léonard est mondialement connu, sa réputation est déjà bien faite."

Lorsque l'on s'éloigne un peu du centre-ville, là encore les touristes français seront nombreux cet été confie la gérante de La Grille Dorée, une autre maison d'hôtes : ils représenteront la moitié des nuitées. "En août, chez nous, les Italiens et les Espagnols prendront le relais."

Un impact sur les commerces d'Amboise

Ces nombreux visiteurs sont également des consommateurs. La Maison Bigot par exemple, a déjà eu un aperçu du succès d'Amboise auprès des Français lors de ce pont de l'Ascension. Les rues étaient noires de monde, tout comme le magasin. "On était obligés de faire patienter les clients", s'exclame Christiane Mason, la figure de cette célèbre chocolaterie de la place du château. "Mais on s'applique car on souhaite qu'ils soient contents. Le client est là pour se faire plaisir, il s'échappe de Paris. Tous les Amboisiens et les gens de la région font beaucoup d'efforts pour que le client soit bien accueilli." Pour profiter encore plus de cet engouement, la maison a sorti un produit spécialement pour l'occasion : les croquets de Léonard.

Les croquets de Léonard ont été lancés par la Maison Bigot dans le cadre des célébrations des 500 ans de la Renaissance. - Radio France
Les croquets de Léonard ont été lancés par la Maison Bigot dans le cadre des célébrations des 500 ans de la Renaissance. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Le château d'Amboise s'attend à une belle saison estivale 

Le Clos Lucé, la Pagode de Chanteloup et évidement le château d'Amboise sont autant de lieux à visiter pour ces touristes français, de plus en plus nombreux au fil des ans. "L'idée d'associer des vacances à des moments de découverte, à un goût de la connaissance, c'est quelque chose qui, pour les français, a du sens", analyse le directeur du château, Jean-Louis Sureau. "Notre région correspond bien à cela. Je pense que l'on peut aborder la saison à venir avec ambition." 

Jean-Louis Sureau pointe du doigt les retombées médiatiques des événements autour des 500 ans de la Renaissance. "Notre région a un potentiel de séduction : une véritable émotion et une authenticité à transmettre." Depuis plusieurs années, la part des Français dans les entrées du château est en augmentation, pour atteindre les 60% aujourd'hui.