Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 12 blessés

Société

Les touristes gardent-ils de Nantes une image de ville sale ?

lundi 27 août 2018 à 4:15 Par Paul Sertillanges, France Bleu Loire Océan

Ils sont de plus en plus nombreux chaque année à suivre la petite ligne verte du voyage à Nantes. Cette année, les touristes ne gardent pas uniquement l'image d'une ville culturelle dynamique, mais aussi celle d'une ville où les déchets s'empilent devant les terrasses des cafés.

Dans certaines rues du centre-ville de Nantes, les déchets débordent sur les trottoirs.
Dans certaines rues du centre-ville de Nantes, les déchets débordent sur les trottoirs. © Radio France - Paul Sertillanges

Nantes, France

"Les rues sont sales, affirme Pascale, touriste ariégeoise. C'est la première chose que l'on a vu lorsqu'on est arrivé". Depuis les remparts du château des Ducs de Bretagne, il y a une vue imprenable sur les travaux de la voie de tramway. "Ce n'est pas ça qui est gênant, c'est les déchets dans les rues, et même l'odeur", continue-elle.

"Dans d'autres villes que l'on a visité, c'est plus propre qu'ici", assure ce couple de touristes ariégeois.

Plus loin, le long de la voie de tramway, les poubelles débordent devant les terrasses de cafés. "C'est normal dans les grandes villes, on s'habitue", affirme Mickaël, qui profite de l'architecture de la rue Kervégan.

Les migrants du square Daviais font aussi réagir

Frédéric et Marie-Ange finissent eux leur visite de la ville aux Machines de l'Île. "C'est quand même une belle ville mais on arrive là, on se prend un café en terrasse et on voit les toiles de tente, réagissent-ils. C'est choquant."

Comment les touristes vivent-ils le voyage à Nantes ?