Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les touristes italiens sous la loupe de l’Agence du Tourisme de la Corse

lundi 25 juin 2018 à 19:38 Par Pierre-Louis Sardi et Christophe Giudicelli, France Bleu RCFM

A eux seuls, les touristes italiens représentent 28% de la clientèle étrangère qui visite la Corse. Soit un peu plus de 200.000 personnes tous les ans.

La Corse prisée par les touristes italiens
La Corse prisée par les touristes italiens © Radio France - Pierre-Louis Sardi

Corse, France

Une destination sûre

Pour l'Agence du Tourisme de la Corse et Atout France, cette proportion d'italiens parmi les autres nationalités mérite que l'on y intéresse de plus près.  Et selon l'étude réalisée, les italiens choisissent la Corse car la destination est "sûre",  et qu’elle est perçue comme "différente des autres îles méditerranéennes".  

Idéale pour des vacances en famille

Nos voisins italiens y viennent en famille, de préférence au mois de Juin  pour profiter des plages qui en cette période sont moins fréquentées, tout comme en arrière-saison. 

Vivant à moins de 100 kilomètres des côtes Corses, les italiens optent en majorité pour le bateau pour venir chez nous. Pourtant, l'étude met en avant que 84% d'entre eux seraient prêts à utiliser l'avion en ligne directe depuis Milan si elle était mise en place. Cette étude permet à l'ATC  d'adapter les stratégies de promotion de la destination Corse auprès des touristes, dans un marché où elle est en concurrence avec des "géants" tels que la Croatie, ou l'Espagne.

Destination idéale pour un week-end  - Radio France
Destination idéale pour un week-end © Radio France - Pierre-Louis Sardi

Une opportunité à saisir

Selon Marie Antoinette Maupertuis, il y a donc une réelle "opportunité à saisir pour mettre en place des vols entre Ajaccio, Bastia, et Milan."  Pour la présidente de l'Agence du Tourisme de la Corse, "les touristes italiens pourraient ainsi venir en Corse passer un week-end, ce que ne permettent  pas les bateaux, dont les liaisons prennent trop de temps". "La Corse est chère", reconnait Marie Antoinette Maupertuis,  mais les touristes italiens seraient prêts à faire une escapade chez nous pour 240 euros 

Marie Antoinette Maupertuis, la présidente de l'Agence du Tourisme de la Corse

2,5 millions de touristes 

Autre enseignement à tirer de cette étude:  Sur les 2,5 millions recensés tous les ans, 1 million viennent en Corse pour la première fois. Il faut donc trouver le moyen de fidéliser ceux qui n'ont pas l'intention d'y revenir 

Il faut qu'on fasse très fort face à des géants

Pour Daniel Charavin, le directeur de l'Agence du Tourisme de la Corse, "communiquer est essentiel pour la Corse dont les moyens financiers sont limités". "Il faut donc toucher une clientèle dont on est sûr qu'il y a retour sur investissement".  "Nous faisons du co-branding avec des équipementiers et des gens qui font du tourisme actif . Mais la difficulté reste encore sur l'accès à la télévision dont les droits de diffusion sont extrêmement élevés". 

Daniel Charavin, le directeur de l'Agence du Tourisme de la Corse

Communiquer est donc essentiel,  car "si la destination n'est pas présente, et qu'on reste en Corse à les attendre,  on aura du mal à trouver de nouveaux touristes", conclu le directeur de l'Agence du Tourisme de la Corse