Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Rennes : le barrage filtrant organisé par les transporteurs routiers est levé

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Armorique

Une trentaine de transporteurs routiers ont mis en place un barrage filtrant ce samedi 7 décembre en fin de matinée sur la N137 au sud de Rennes en arrivant de Nantes. Ils veulent dénoncer la hausse de la fiscalité sur le gasoil.

Les transporteurs veulent dénoncer la hausse de la fiscalité sur le gasoil.
Les transporteurs veulent dénoncer la hausse de la fiscalité sur le gasoil. © Maxppp - Maxppp

Rennes, France

La circulation est compliquée sur la N137 au sud de Rennes en arrivant de Nantes ce samedi 7 décembre depuis la fin de matinée. Des transporteurs routiers ont mis en place un barrage filtrant au niveau de l'aire du Hil. Réunis au sein de l'organisation syndicale OTRE ils veulent dénoncer la hausse de la fiscalité sur la tarification du gasoil qu'ils utilisent. Ils bénéficient aujourd'hui d'une ristourne de 2 centimes par litre, qui pourrait être supprimée. Une révision de cette taxe est prévue au mois de janvier prochain.

Bruno Théaud est le président de l'ogranisation OTRE (Organisation des Transporteurs Routiers Européens) en Bretagne : "Ces deux centimes là, ça représente sur un camion à l'année environ 800€. Vous avez 10 camions, ça fait 8000€ à l'année, c'est le résultat net d'une entreprise. De l'autre côté les transporteurs étrangers sont toujours là. On a ce remboursement de taxe pour réduire l'écart de compétitivité avec eux. On nous enlève ce remboursement, l'écart va augmenter ! Mme Borne nous avait dit il y a deux ans qu'elle voulait faire financer les infrastructures par les transporteurs, français comme étrangers. Aujourd'hui elle ne parle plus de ça, elle vient taper sur le pavillon français, et les étrangers c'est 'roule ma poule', tout le monde se promène et ne participe pas au financement comme nous. C'est l'égalité qu'on veut.

Les manifestants ont bloqué principalement les camions étrangers qu'ils ont arrêté sur l'aire de repos. Leur action s'est terminée sur les coups de 16h ce samedi 7 décembre. La circulation des autres véhicules s'est faite sur une seule voie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu