Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Gironde : les travaux de la déviation du Taillan-Médoc peuvent recommencer

-
Par , France Bleu Gironde

La préfète Fabienne Buccio donne son feu vert au projet de déviation de Taillan-Médoc, initié il y a 35 ans. Les travaux, stoppés depuis 2015, avaient déjà reçu l'avis favorable du Conseil national de protection de la nature en juin dernier.

Les travaux de la déviation du Taillan-Médoc recommencent.
Les travaux de la déviation du Taillan-Médoc recommencent. © Maxppp - Laurent THEVENOT

Le Taillan-Médoc, France

Les travaux de la déviation du Taillan-Médoc vont recommencer d'ici la fin de l'année. La préfète de la région Nouvelle-Aquitaine, Fabienne Buccio, vient de signer un arrêté pour outrepasser l'interdiction administrative qui stoppait les travaux depuis 2015 pour des raisons écologiques. Cette décision s'inscrit dans la continuité de l'avis favorable donné par le Conseil national de protection de la nature (CNPN) en juin dernier. La déviation menace notamment l'existence d'un papillon rare selon l'association la Sépanso. Cependant, le département a annoncé que 20 % du budget des travaux - estimé à 23 millions d'euros - sera consacré à la protection de l’environnement, afin de compenser l'impact des travaux sur la biodiversité. 

Le projet, lancé par le département, a vu le jour il y a 35 ans. La déviation, longue de 8 kilomètres environ, concerne la route départementale 1215 entre Arsac et Le Taillan-Médoc. Censée fluidifier le trafic en évitant la traversée du Taillan-Médoc par des milliers de véhicules chaque jour (environ 20 000 voitures et 1 500 poids lourds par jour). La commune est la porte d'entrée sur Bordeaux-Métropole depuis le Médoc. 

La fin des travaux est prévue pour 2021, selon le président du conseil départemental Jean-Luc Gleyze. 

Choix de la station

France Bleu