Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les trois quarts des Français pensent que la religion prend trop de place dans la campagne présidentielle

-
Par , France Bleu

Les trois quarts des Français, soit plus de 77%, estiment que l’on parle trop de religion dans la campagne présidentielle française, et 72% estiment que les élus ne devraient pas évoquer leurs croyances religieuses. C'est le résultat d'une étude réalisée par Ipsos pour Radio France.

Pour 77% des Français, on parle trop de religion dans la campagne électorale.
Pour 77% des Français, on parle trop de religion dans la campagne électorale. © AFP - Godong / Robert Harding

Les trois quarts des Français, soit plus de 77%, estiment que l’on parle trop de religion dans la campagne présidentielle française, et 72% estiment que les élus ne devraient pas évoquer leurs croyances religieuses. C'est le résultat d'une étude réalisée par Ipsos pour Radio France et France Télévisions. Seuls 14% des Français estiment que la place des religions en France et la laïcité doivent prendre une importance prioritaire dans la campagne électorale, quand 40% pensent que ce sujet doit être secondaire.

  - Aucun(e)
- Ipsos

La laïcité, une valeur à géométrie variable

La quasi-totalité des Français, 90 %, estime que la laïcité est une valeur essentielle de la République, et dans le même temps, 74% pensent qu’elle est aujourd’hui menacée. Mais la définition de la laïcité est très variable.

  - Aucun(e)
- Ipsos

Des tensions qui restent vives envers l'islam

Une majorité des Français (60%) juge que la cohabitation entre les différentes religions ne se passe pas bien en France. Sur l'ensemble des Français, 39% pensent que « la manière dont la religion musulmane est pratiquée aujourd’hui en France est compatible avec les valeurs de la société française », contre 83% pour la religion juive et 94% pour la religion catholique. Depuis les attentats de janvier 2015, la perception de la compatibilité de l'islam et la société française a perdu huit points.

  - Aucun(e)
- Ipsos

Le voile suscite toujours la polémique

Pour la plupart des Français, les signes religieux liés a l'islam doivent ainsi rester dans la sphère privée : 79% sont favorables à l’interdiction du voile dans les universités et 77% à l’interdiction du burkini dans l’espace public. Par ailleurs, 60% des Français s’opposent au financement public des mosquées, pour éviter les financements étrangers et les lieux de culte clandestins.

L'enseignement de la religion divise

L'enseignement des religions, quelles qu'elles soient, divise les Français. 58% s’opposent à la mise en place d’un enseignement spécifique à l’école sur le fait religieux, et près de la moitié (46%) se prononcent pour la suppression du financement public des écoles privées.

Pour ce sondage, Ipsos a interrogé 1.000 personnes inscrites sur les listes électorales et constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les questionnaires ont été réalisés les 16 et 17 mars derniers, par internet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu