Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les "tunnels de désinfection" contre la Covid-19 installés à Leclerc Folelli, après Baleone et avant Bastia

-
Par , France Bleu RCFM, France Bleu

Une entreprise corse est avant-gardiste dans l'importation en France de "tunnels de désinfection" contre la Covid-19, déjà très présents en Asie. Elle équipe déjà le magasin Leclerc Baleone, près d'Ajaccio, et installe ses portiques ce jeudi au magasin de Folelli.

Un client passe dans le portique de désinfection, ce mercredi au magasin Leclerc Baleone.
Un client passe dans le portique de désinfection, ce mercredi au magasin Leclerc Baleone. © Radio France - Marc Bertrand

C'est une nouveauté à laquelle il va sans doute falloir s'habituer. Des "tunnels de désinfection" dans lesquels on peut passer avec son caddie en entrant dans un supermarché. Ils sont installés ce jeudi 12 novembre au magasin Leclerc Folelli, et dans quelques jours dans l'un des deux magasins de l'enseigne à Bastia. Les premiers ont été installés lundi à Leclerc Baleone près d'Ajaccio.

Ultrasons, UV et désinfectant naturel

De quoi s'agit-il ? De portiques, "qui ressemblent à ceux des aéroports", explique Fabien Cautu, le directeur du magasin ajaccien. Une machine devant laquelle on passe sa main vous donne votre température. Ensuite, il faut passer à travers le tunnel aux lumières bleutées : "c'est une triple désinfection. En haut, il y a des ultrasons, sur le côté, des lampes à UV, et ensuite une solution hypochloreuse qui vous désinfecte. Elle ne tâche pas, ne sent pas, et c'est naturel et pas dangereux pour la santé", détaille Fabien Cautu. 

Deux portiques sont installés aux entrées du magasin de Baleone.
Deux portiques sont installés aux entrées du magasin de Baleone. © Radio France - Marc Bertrand

Les clients sont un peu hésitants au début, mais la nouveauté suscite la curiosité : "ça ressemble à Star Trek", dit l'un. "Je ne sais pas si c'est vraiment efficace, en tout cas si ça peut rassurer les gens c'est une bonne chose", dit un autre. Sur une cinquantaine de clients, un seul refuse de passer dans le portique : "Ils disent que c'est un produit naturel, mais... je ne sais pas. Je préfère passer à côté", sourit Noël. "Je serais enceinte, je refuserais de passer là-dedans", dit une autre cliente, qui a quand même essayé l'appareil. 

J'ai des gens du personnel soignant qui sont passés, ils m'ont dit qu'ils aimeraient beaucoup avoir ça à l'hôpital

"99% des gens sont très contents", assure Didier, l'employé chargé d'expliquer aux clients le nouvel appareil : "Mais c'est normal, c'est la nouveauté, c'est l'inconnu. J'ai des gens du personnel soignant qui sont passés, ils m'ont dit qu'ils aimeraient beaucoup avoir ça à l'hôpital".

Les portiques commercialisés par une entreprise corse

La Corse est précurseur pour ce type d'appareil, déjà très répandu en Asie mais très peu en Europe. C'est quasiment une première en France, seuls deux ou trois magasins sont équipés au niveau national, notamment un supermarché du Var. Les portiques sont fabriqués en Chine. Mais c'est une entreprise de l'île qui les commercialise en France, Corse Chimie Industrie, basée à Borgo et spécialisée dans la propreté.

Un appareil prend la température dans la paume de la main.
Un appareil prend la température dans la paume de la main. © Radio France - M. B.

L'entreprise a déjà vendu la vingtaine de tunnels de désinfection qu'elle avait provisionné. Elle s'apprête à en commander une centaine d'autres. Des collectivités, des entreprises et des supermarchés du continent lui en ont déjà commandés. Et l'entreprise va toquer aux portes des Ehpad pour leur proposer de s'équiper à leur tour. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess