Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les urgences de l'hôpital de Semur-en-Auxois touchées par une grève illimitée

-
Par , France Bleu Bourgogne

Depuis fin mai les urgences de l'hôpital de Semur-en-Auxois (Côte-d'Or) sont touchées par une grève illimitée d'une partie des 49 personnels paramédicaux. Une grève sans conséquences pour les patients avec la mise en place d'un service minimum.

Le centre hospitalier de Semur-en-Auxois procède actuellement à des travaux d’agrandissement de ses urgences.
Le centre hospitalier de Semur-en-Auxois procède actuellement à des travaux d’agrandissement de ses urgences. © Maxppp - JC Tardivon

Semur-en-Auxois - France

Les hôpitaux en grève ce mardi pour dénoncer les conditions de travail et réclamer des moyens humains et financiers supplémentaires. Dans les cortèges à Paris et en Région on verra notamment les personnels des urgences, en grève depuis trois mois. 90 au total sont concernés à travers le pays. 

Parmi les services d'urgences où la colère se fait sentir, celui de l'hôpital de Semur-en-Auxois (Côte-d'Or) où une grève illimitée a été décrété le 31 mai dernier à l'appel de FO et de la CGT. Selon la CGT, si une partie des revendications rejoignent les préoccupations des autres hôpitaux Français, d'autres sont plus locales. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase c'est la délocalisation de l'Unité d'Hospitalisation de Courte Durée vers les soins intensifs. 

Les inquiétudes des syndicats

Avec cette réorganisation il ne reste plus que deux infirmières au lieu de trois pour s'occuper des urgences. C'est insuffisant disent les syndicats.  Denis Bétand, Secrétaire Général de la CGT. "Il ne reste plus que 2 infirmières aux urgences et si l'une d'elle est obligée de partir avec un SMUR, il n'y a plus qu'une infirmière dans le service ce qui est largement insuffisant pour assurer la sécurité des patients". 

De son côté, dans un communiqué, FO évoque "le personnel du service des Urgences qui est en grande souffrance suite à un manque de personnel et de matériel". La Direction aurait "promis le renfort d’une infirmière sur les trois postes (matin, après-midi et nuit) mais sans date d’application". "Les urgences sont en danger" assure le syndicat.

Denis Bétand

Entrée des urgences où le centre hospitalier de Semur-en-Auxois procède actuellement à des travaux d’agrandissement - Maxppp
Entrée des urgences où le centre hospitalier de Semur-en-Auxois procède actuellement à des travaux d’agrandissement © Maxppp - JC Tardivon

L'avis de la direction 

Ce dispositif n'est que temporaire tempère la direction du Centre Hospitalier dans un communiqué en date du 31 mai 2019. A l’issue des travaux promet-elle, "les organisations seront réadaptées aux nouveaux locaux qui seront plus grands et disposés différemment." La direction explique qu'elle a engagé des travaux pour agrandir le service d'accueil des urgences pour améliorer les conditions d'accueil du public et faire évoluer l'outil de travail des soignants. Au total ce sont 250 mètres carrés qui vont s'ajouter à la structure existante. Avec ces gros travaux qui vont coûter 1 million 400 mille euros l'Unité d'Hospitalisation de Courte Durée va passer de 4 à 6 lits. Le circuit du patient a également été repensé avec un déménagement du secrétariat et des salles d’attente. 

Les explications de notre journaliste

La CGT du Centre Hospitalier de Semur envoie un représentant à Paris 

Voilà qui ne rassure pas franchement les syndicats, la CGT a d'ailleurs prévu d'envoyer un représentant à la manifestation Parisienne ce mardi 11 juin 2019. La CGT, dont une délégation doit être reçue au ministère de la santé.

Ce mardi 11 juin 2019 retrouvez nos "Trois Idées Reçues" au sujet de la grève aux urgences de Semur avec Denis Béthand de la CGT. A écouter à 6h23 ou 7h42 (sur le 98.3 ou le 103.7) ou en cliquant sur le lien ci dessous. 

Les "Trois Idées Reçues" avec Denis Bétand

  - Visactu
© Visactu