Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les villes de Laval et Mayenne perdent des habitants, Château-Gontier-sur-Mayenne en gagne un peu

-
Par , France Bleu Mayenne

Au 1er janvier 2018, selon les chiffres du recensement publiés ce mardi par l'Insee, la population du département de la Mayenne s'est stabilisée avec 307.085 habitants, soit 8% des résidents de la région Pays de la Loire. Laval et Mayenne perdent des habitants, Château-Gontier-sur-Mayenne en gagne.

La ville de Château-Gontier-sur-Mayenne a gagné 400 habitants entre 2013 et 2018
La ville de Château-Gontier-sur-Mayenne a gagné 400 habitants entre 2013 et 2018 - Sud Mayenne Tourisme

Les villes de Laval et de Mayenne perdent des habitants, Château-Gontier en gagne, un peu. C'est ce qui ressort du recensement établi par l'Insee, basé sur des chiffres entre 2013 et 2018. Cette photographie de la population mayennaise ne prend donc pas en compte ce qui a pu se passer ces trois dernières années. 

Laval passe sous les 50.000 habitants

En cinq ans, Laval a perdu 905 habitants au profit des communes de la périphérie comme Changé et passe sous la barre des 50.000 habitants. Il y a 500 habitants en moins à Mayenne (12.874). En revanche, Château-Gontier-sur-Mayenne a attiré 400 nouveaux habitants sur la même période (16.913). 

Les pertes de population s'accélèrent, note l'Insee, en particulier dans le nord du département, dans les secteurs de Mayenne, du bocage, du Mont des Avaloirs et aussi dans les Coëvrons. En revanche, la dynamique démographique se stabilise dans le Sud-Ouest du département ainsi que dans la région de Meslay-du-Maine/Grez-en-Bouère.

Au 1er janvier 2018, 307 085 personnes vivaient en Mayenne, chiffre stable par rapport au recensement précédent. Dans la région Pays de la Loire, on dénombre 3.781.420 habitants, un rythme de croissance supérieur à la moyenne nationale porté essentiellement par le dynamisme démographique du département de Loire-Atlantique. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess