Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les violences faites aux femmes : en Corse aussi !

lundi 26 novembre 2018 à 9:14 Par Patrick Rossi, France Bleu RCFM

« Réagir peut tout changer ». C'est sous cette bannière que les femmes ont défilé, dimanche 25 novembre, à Bastia, pour dénoncer les violences qui leurs sont faites. Victime de violences conjugales, Emilie Santini témoigne. L’hôpital de Bastia ouvre de son côté une unité spécialisée.

de nombreuses manifestations étaient organisées dans le cadre de la journée internationale contre les violences faites aux femmes
de nombreuses manifestations étaient organisées dans le cadre de la journée internationale contre les violences faites aux femmes © Maxppp -

Corse, France

Elles sont là, en ce dimanche matin, malgré la pluie et défilent de la place Saint-Nicolas à la place du marché. Le rassemblement est organisé notamment par le Centre d'Information des Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) de Haute-Corse, à l'occasion de la Journée Internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes, par ailleurs décrétée grande cause nationale par le gouvernement. En présence de représentants des services de l'Etat, de l'association Femmes Solidaires ou encore du club Soroptimist, un hommage est rendu à Emilie Santini. Cette jeune bastiaise de 24 ans, victime de violences conjugales, tient à partager son expérience au travers d'un roman autobiographique publié tout récemment sous le titre "UNDEFEATED", sur Ebook et Amazon. 

Emilie Santini, victime de violences conjugales, témoigne

Pour le CIDFF de Haute-Corse, en parler, dénoncer, sensibiliser, favoriser les conditions de la verbalisation, c’est agir plus tôt, c'est aussi mieux orienter. Un dépistage précoce, favorisant l’expression d’une violence, contribue efficacement à prévenir l’aggravation des violences.

Une unité spécialisée à Bastia

 
Le préfet de Haute-Corse doit inaugurer prochainement une unité spécialisée au centre hospitalier de Falcunaghja. Celle-ci proposera des consultations avec des médecins urgentistes spécialement formés dans le cadre des violences faites aux femmes. Les consultations se feront aussi en lien avec la procureure de la République de Bastia. Elle pourra, par le biais des signalements des victimes, diligenter une enquête voire convoquer l’auteur présumé des violences en comparution immédiate.

Sylvie Guenot-Rebière, directrice adjointe de la direction départementale de la cohésion sociale de Haute-Corse