Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les voisins vigilants au Tallud !

mardi 8 juillet 2014 à 11:55 Par William Giraud, France Bleu Poitou

Les habitants d'un quartier se mobilisent pour lutter contre les vols. L'une des premières initiatives du genre dans les Deux-Sèvres.

Les "voisins vigilants" surveillent leurs biens
Les "voisins vigilants" surveillent leurs biens © Radio France

Les riverains du Bois-Vert, quartier du Tallud près de Parthenay, n'en peuvent plus. Selon la gendarmerie, leur secteur résidentiel a été la cible de 49 cambriolages depuis un an demi. C'est bien plus que la moyenne. Quand les habitants ont donc appris que la mairie réfléchissait à mettre un dispositif pour enrayer ces vagues de vols, ils ne se sont pas fait prier.

32 gendarmes pour un territoire immense

"On a organisé une réunion, il y avait plus de 60 personnes ! Bien plus que ce que nous espérions " avoue le maire Didier Voy. Depuis, un protocole a été signé avec la gendarmerie, le parquet de Niort et la préfecture. "Nous n'avons pas les moyens d'avoir une police municipale et les gendarmes ne peuvent pas être partout " concède l'édile. On dénombre en effet 32 militaires sur le vaste secteur de Parthenay qui va de Thénezay à Ménigoute en passant par Mazières-en-Gâtine.

La carte des communes qui ont adopté le dispositif dans le Poitou. - Radio France
La carte des communes qui ont adopté le dispositif dans le Poitou. © Radio France

Le principe des voisins vigilants repose sur une surveillance accrue du quartier par des riverains bénévoles qui servent de "référents " pour l'ensemble des habitants. Quatre personnes se sont portées volontaires à ce jour. Des retraités, mais pas que.

"Pas question de jouer au shérif"

"Dès que quelqu'un constate quelque chose de louche, la personne m'appelle. Charge à moi de contacter ou non la gendarmerie " explique Bertrand, l'un des référents du quartier. Ce dernier sera prochainement formé sur une demi-journée par les gendarmes. "Pas question de jouer au shérif, on ne fait pas la loi, on ne procède à aucune arrestation. Notre rôle, c'est de surveiller et prévenir ".

Originaire des Etats-Unis, le dispositif des voisins vigilants (caractérisé par la présence de panneaux avec un oeil à l'entrée de la commune) gagne du terrain en France. A ce jour, plus de 5.000 communes, de gauche comme de droite, l'ont adopté.