Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Leur tour de France pour parler de l'Europe fait escale au Mans

lundi 21 novembre 2016 à 18:57 Par Adèle Bossard, France Bleu Maine

Pendant 7 mois, Ariane Forgues et Baptiste Enaud sillonnent la France pour parler de l'Europe. Les deux jeunes diplômés veulent recueillir une liste de proposition en vue de la présidentielle. Depuis mi-octobre, ils ont parcouru plus d'une soixantaine de ville et font escale en Sarthe.

Ariane et Baptiste sillonnent la France pour recueillir des propositions sur l'Europe.
Ariane et Baptiste sillonnent la France pour recueillir des propositions sur l'Europe. © Radio France - Adèle Bossard

Le Mans, France

Deux jeunes Lillois se sont lancé le défi de sillonner la France pour parler de l'Europe. Depuis mi-octobre, ils ont déjà parcouru une soixantaine de villes. Ils étaient en Sarthe ce lundi pour présenter leur projet au maire de Coulaines, Christophe Rouillon, puis pour une réunion publique dans la soirée. Entre temps, ils sont allés discuter de l'Europe au Mans avec les passants, place de la République. Carnet et stylo en mains, ils abordent les passants : "On fait un tour de France pour parler de l'Europe, et si vous, vous aviez le pouvoir de lancer une initiative ?".

Dans le centre-ville du Mans, Ariane et Baptiste distribuent la carte de visite de leur association.  - Radio France
Dans le centre-ville du Mans, Ariane et Baptiste distribuent la carte de visite de leur association. © Radio France - Adèle Bossard

Les premières réponses sont négatives, par manque de temps, d'envie ou d'intérêt mais rapidement, ils finissent par récolter plusieurs idées. "Remplacer les politiciens par des gens de la société civile, lance un retraité. Et mettre en place une langue universelle pour tous les Européens". "Lutter contre le sexisme" demande une lycéenne. "Améliorer l'apprentissage des langues, mettre de l'anglais dès la maternelle'", proposent deux jeunes femmes qui apprécient cette occasion de parler d'une Europe qu'elles avouent mal connaître.

Pas de ligne politique et beaucoup de réseaux sociaux

Ariane et Baptiste y consacrent leur temps et leur argent, à raison d'une à deux villes visitées chaque jour en moyenne. Ils favorisent le covoiturage, l'hébergement chez des proches. Mais ils voient dans ce projet l'occasion de redonner aux Français leur force de proposition. Sans militer, assurent-ils, pour une ligne politique particulière : "On est là juste pour recueillir sans porter de jugement. L'idée c'est que plus il y a de gens qui participent et plus la richesse des propositions sera grande". Leur projet s'appuie aussi sur internet, avec un financement participatif, un appel à proposer des idées via un formulaire en ligne, un suivi du tour de France jour par jour sur les réseaux sociaux et même une vente de goodies comme des t-shirts, des mugs ou des sacs en tissu.

En 1 mois et demi, ils ont déjà récolté près de 500 propositions. L'objectif, poursuit Ariane Forgues, présidente de l'association Des Europes et des Hommes fondée pour l'occasion, c'est de produire, à terme "un livre grand public, pour intéresser les gens à l'Europe de façon sympa, positive, citoyenne. Mais on veut aussi utiliser ces propositions pour faire un rapport public qui sera envoyé aux décideurs et aux gens qui peuvent changer les choses, et notamment les élus."

Leur tour de France s'achèvera d'ailleurs en mai prochain, au moment de l'élection présidentielle.