Société

Lezennes : médecin généraliste bientôt retraité cherche repreneur

Par Margot Delpierre, France Bleu Nord mercredi 14 décembre 2016 à 5:00

Le docteur Didier Pluquet, à Lezennes, cherche toujours un médecin généraliste pour prendre sa suite.
Le docteur Didier Pluquet, à Lezennes, cherche toujours un médecin généraliste pour prendre sa suite. © Radio France - Margot Delpierre

Le 31 décembre, le docteur Didier Pluquet, installé à Lezennes dans la métropole lilloise, quittera son cabinet pour partir à la retraite. Il n'a jusqu'à présent trouvé aucun généraliste pour prendre le relais. Un fait plutôt rare pour un cabinet installé à 15 minutes d'une grande ville.

Il n'y a pas qu'à la campagne qu'on manque de médecins. A en croire l'histoire du docteur Didier Pluquet, les métropoles sont aussi touchées. Ce généraliste exerce depuis janvier 1980 à Lezennes (Nord), à un quart d'heure du centre-ville de Lille. Installé rue Faidherbe depuis octobre 1984 avec deux autres confrères, dont un chirurgien-dentiste, il est temps pour lui de profiter des joies de la retraite.

A 65 ans, Didier Pluquet a donc fait valoir ses droits au début du mois de juillet. Il avait trouvé quelqu'un pour lui succéder, une femme médecin, mais qui a changé d'avis à la dernière seconde. Le 12 juillet, le retraité d'un jour a donc préféré reprendre son activité pour six mois encore, afin de ne pas laisser ses patients sans médecin. "Il a fallu que je me réinstalle, dans la mesure où elle avait un carnet de rendez-vous plein et qu'elle n'a pas honoré ces rendez-vous". Cette période se termine à la fin du mois, le 31 décembre. "Je souffre énormément d'abandonner toute cette patentièle", confie Didier Pluquet.

Le mot abandon revient souvent dans la bouche du docteur qui se dit épuisé, tant psychologiquement que physiquement. Celui qui a passé 38 ans à construire et à prendre soin de ses très nombreux patients se dit "déçu". Depuis, il a multiplié les petites annonces, notamment au conseil de l'Ordre des médecins et sur le site internet RemplaNor, un dispositif unique qui facilite l'installation des jeunes médecins dans la région Hauts-de-France. Didier Pluquet est même allé jusqu'à publier une annonce sur le site de vente d'occasion Le Bon Coin, tout sauf destiné à cet usage habituellement.

"Je n'ai pas eu un seul coup de téléphone", se désole Didier Pluquet.

Le docteur Didier Pluquet a le sentiment d' "abandonner" ses patients.

Le docteur Pluquet a cependant reçu une proposition, celle d'un ostéopathe, mais il préférerait que son bureau revienne à un généraliste, car c'est ce dont les Lezennois ont le plus besoin aujourd'hui. "Je ne sais pas si je vais accepter la proposition d'un paramédical", ajoute le docteur, qui espère encore trouver un successeur médecin.

Réécoutez le reportage : Didier Pluquet, médecin généraliste, cherche successeur