Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ligne Grenoble-Gap : "Nous faisons tout ce que nous pouvons pour garder les trains"

-
Par , , France Bleu Isère, France Bleu

Alors que la SNCF envisage de fermer la ligne TER entre Grenoble et Gap, élus et citoyens se mobilisent pour obtenir son maintien. Marie-Claire Terrier, maire de Clelles et conseillère régionale LR sera dans la manifestation demain samedi sur les ronds points le long du trajet.

Ligne TER Grenoble - Gap
Ligne TER Grenoble - Gap © Radio France - Alain Salomon

Triève, Le Monestier-du-Percy, France

« Cette ligne nous relie à l’agglomération, elle nous permet d’être moins isolés » lance Marie-Claire Terrier.  La maire de Clelles et conseillère régionale, membre de la majorité de Laurent Wauquiez, participera demain au rassemblement organisé par des habitants défenseurs de la ligne. « C’est très important pour moi, et pour la région, de défendre cette ligne, précise-t-elle, et nous faisons tout ce que nous pouvons pour la maintenir. » 

La région Auvergne-Rhône-Alpes a récemment annoncé un investissement à hauteur de six millions, quand l’Etat en promet dix. « Le département et la métropole aussi ont confirmé qu’ils mettraient quelque chose », rappelle Marie-Claire Tellier. L’argent est là mais les travaux n’ont toujours pas commencés, « Nous avons fait une réunion en septembre avec la SNCF, qui a proposé plusieurs sénarii, mais aucun ne convainc pleinement les élus », regrette la conseillère régionale. Des plans de travaux qui ne sont pas « raisonnables » selon l’élue.

Du côté du gouvernement, le Secrétaire d’Etat chargé des Transports Jean-Baptiste Djebbari a réitéré son soutien à la ligne, qu’il juge vitale pour les usagers. Une confirmation qui rassure Marie-Claire Terrier : « Tout le monde veut garder cette liaison, tout le monde sauf la SNCF ?"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu