Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ligue 1, DFCO - RCL : une file d'attente interminable devant la boutique à Dijon pour acheter les derniers tickets

-
Par , France Bleu Bourgogne

Ce mercredi, une file historique s'est prolongée devant la boutique du DFCO au stade Gaston-Gérard. Des centaines de personnes sont venues dès 8 h du matin, pour acheter les 1000 dernières places en vue du match de football décisif pour les dijonnais contre Lens ce dimanche.

Passer ces vitres et arriver jusqu'au guichet s'est révélé être un exploit de patience ce mercredi
Passer ces vitres et arriver jusqu'au guichet s'est révélé être un exploit de patience ce mercredi © Radio France - Sophie Allemand

Dijon, France

La file a longé toute la rue du stade ce mercredi matin dès 8 h. Des centaines de personnes ont attendu près d'une heure afin d'obtenir l'une des 1000 places restantes pour le match de dimanche : le match de barrage décisif pour le DFCO face au Racing Club de Lens, les dijonnais jouent leur maintient en Ligue 1. Le guichet a ouvert à 9 h, il n'y avait que deux caisses ouvertes et c'était trois places maximum par personne. Les autres places étaient réservées aux abonnés. 

Une file historique pour un match décisif 

C'est bien une file d'attente historique qui s'est dressée devant la boutique du club. Même pour Damien, le vigile, c'était une première : "de toute ma carrière, je n'ai jamais vu ça. Mais ça fait plaisir de voir tant de monde. On en a besoin et ce ne sera pas la dernière fois ne vous inquiétez pas."

Dans la queue, certains sont venus en avance mais ne s'attendaient pas à une telle queue, comme Laurent : "très honnêtement non, je suis arrivé à 8 h 45, mais c'est normal que ce soit les abonnés qui aient la priorité." Au bout de la queue certains étaient un peu inquiets mais normalement, tout le monde est reparti avec son gain : les 1000 tickets ont été vendus à 17 h selon le club. 

"C'est le match le plus important de la saison" : témoignages de supporteurs dans la queue

Les personnes à la fin de la queue avaient peur de ne pas obtenir de place  - Radio France
Les personnes à la fin de la queue avaient peur de ne pas obtenir de place © Radio France - Sophie Allemand

Ce qui est sûr c'est que le Stade Gaston-Gérard sera plein à craquer ce dimanche. Il y aura 600 places pour les lensois, ce qui est peu sur les 15 595 places que contient le stade.

Et on le rappelle ce jeudi c'est le match aller Lens-Dijon : coup d'envoi à 20 h 45. Certains supporteurs ont prévu de prendre des bus, d'autres de le regarder à la maison, à la télé.