Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% PSG sur France Bleu Paris

Ligue des Champions : "La bonne nouvelle, c'est qu'il y a beaucoup de maillots du PSG à Marseille !"

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Dans un entretien exclusif accordé à France Bleu Paris, le président du Collectif Ultras Paris s'exprime ce vendredi sur l'arrêté abrogé du préfet des Bouches-du-Rhône. Un arrêté qui voulait interdire dimanche les maillots du PSG dans le centre de Marseille.

Les ultras du parc des princes à l'occasion du match contre Galatasaray en décembre 2019
Les ultras du parc des princes à l'occasion du match contre Galatasaray en décembre 2019 © Maxppp - IP3 PRESS/MAXPPP

En ce vendredi matin, rendez-vous était pris avec Romain Mabille pour évoquer la finale de la Ligue des Champions du PSG dimanche à 21h face au Bayern Munich. Le président du Collectif Ultras Paris en a profité pour réagir à la polémique autour de l'arrêté, finalement abrogé, du préfet des Bouches-du-Rhône. Arrêté qui interdisait le port du maillot du PSG dans le centre de Marseille. 

C'est plus un aveu de faiblesse

Pour Romain Mabille, cette polémique met en lumière les problèmes que rencontrent au fil des années les ultras en France : "On considère les supporters comme des rats de laboratoire, on teste toute la machine administrative et judiciaire sur eux. C'est n'importe quoi. Empêcher des gens de porter un maillot parce qu'on est dans une ville, même si c'est Paris et Marseille, c'est n'importe quoi". 

Le Président des ultras revendique le droit de porter un maillot. "C'est plus un aveu de faiblesse parce qu'ils n'arrivent pas à gérer cinquante ou cent mecs qui foutent le bordel le soir des matchs". Et le patron des ultras parisiens conclut cette polémique par un clin d’œil "La bonne nouvelle, c'est officiel : il y a beaucoup de maillots du PSG à Marseille !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess