Société

Lille capitale de la région Nord-Pas-de-Calais Picardie en 2016 : 5 à 7.000 emplois publics menacés à Amiens

Par Marie Mutricy, France Bleu Nord et France Bleu Picardie jeudi 16 avril 2015 à 8:04

Brigitte Fouré, maire d'Amiens
Brigitte Fouré, maire d'Amiens © Radio France - Vincent Delorme

Dans le cadre de la réforme territoriale, le Nord-Pas-de-Calais fusionnera avec la Picardie en 2016, pour devenir une grande région dont Lille serait la capitale. Mais la maire d'Amiens estime que cela causerait la perte de 5 à 7.000 emplois publics dans sa ville.

En 2016,  six millions d'habitants feront partie de la grande région Nord-Pas-de-Calais Picardie. A la fin du mois, le gouvernement devrait annoncer quelle ville sera la capitale du nouvel ensemble, probablement Lille. 

La maire d'Amiens Brigitte Fouré estime que cela ferait perdre 5 à 7 000 emplois publics dans sa ville, si les responsabilités ne sont pas partagées. « Ce serait une véritable catastrophe pour l'emploi. Et je ne peux pas imaginer que l'Etat laisse un désert se créer entre Lille et Paris » .

Trouver un équilibre

« Je souhaite un équilibre entre Amiens et Lille. Il est essentiel que Amiens garde ses emplois publics » , a expliqué Brigitte Fouré jeudi matin sur France Bleu Nord . La maire d'Amiens affirme que les choses ne sont pas encore pliées et qu'il y aura une concertation avec les élus.

« La nouvelle grande région est un atout pour nous les picards. On est tout à fait conscient de ça. Mais il faut que nous soyons pris en considération » , poursuit Brigitte Fouré, « si les habitants d'un territoire se sentent abandonnés par l'Etat, ils risquent d'avoir les réactions que l'on peut imaginer notamment au moment des élections régionales » .

La maire d'Amiens interviewée par Antoine Sabbagh