Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lille-Chelsea, un match de foot surveillé de près par la police

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Les Dogues jouent leur premier match à domicile en Ligue des Champions ce mercredi soir face aux Blues de Chelsea. La préfecture redoute des heurts entre supporters et a pris des mesures d'interdiction concernant la vente d'alcool.

Le stade Pierre Mauroy de Villeneuve d'Ascq
Le stade Pierre Mauroy de Villeneuve d'Ascq © Radio France - Stéphane Barbereau

Attention, match (potentiellement) sous tension. La préfecture a pris un arrêt municipal avant le match Lille-Chelsea pour interdire la vente d'alcool à emporter sur l'ensemble des villes de Lille et Villeneuve d'Ascq à partir de ce mercredi 2 octobre, 10h, et jusqu'à ce jeudi 3 octobre, 8h. 

Pourquoi ces craintes de violences ?

Les autorités ont en mémoire deux événements : le plus récent, c'était il y a deux semaines, le premier déplacement du Losc dans cette phase de groupe de la compétition avec 2 500 supporters nordistes dans les rues d'Amsterdam. Une poignée d'entre eux avaient allumé des fumigènes dans une station de métro, certains se rendant sur les voie et vandalisant du mobilier selon la police néerlandaise. 300 personnes avaient été interpellées, dont 8 placées en garde à vue et une en détention. 

Le précédent Everton, en 2014

Autre événement, plus ancien celui-là, la réception du club anglais d'Everton, en octobre 2014, à Lille, en Ligue Europa. La veille du match, une cinquantaine d'ultras lillois en étaient venus aux mains avec des supporters anglais devant l'Australian Bar, dans le Vieux-Lille. Le lendemain, des heurts avaient éclaté avec la police, sur la Grand-Place. La préfecture a donc renforcé les effectifs de CRS et gendarmes mobiles qui seront présents toute la journée dans le centre-ville. Autre particularité, seules les personnes munies de billet auront le droit d'être sur le parvis. Il y aura des contrôles tout autour du stade par la police. Enfin, la préfecture a demandé aux restaurants bordant l'enceinte de ranger chaises et tables hautes afin de ne pas fournir, involontairement, des munitions à des "supporters" qui auraient l'envie d'en découdre avec les adversaires du soir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess