Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lille : Extinction Rebellion contre la "fast fashion"

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

En ce premier week-end de soldes, les militants voulaient inciter les consommateurs à "moins et mieux consommer" de vêtements

Les militants d'Extinction Rebellion sur la grand place de Lille
Les militants d'Extinction Rebellion sur la grand place de Lille © Radio France - Florent Vautier

"J'achète ce vêtement... Dans combien de temps à la poubelle ?" Sur la pancarte d'une des militantes d'Extinction Rebellion, ce message, qui résume la philosophie de l'action menée par les militants, habitués des actions symboliques sur différents sujets, la plupart ayant un lien avec la lutte contre le réchauffement climatique. Ce samedi après-midi, en plein centre-ville de Lille, une quarantaine de personnes s'étaient réunies pour profiter du premier week-end de soldes afin d'alerter sur les dangers pour la planète de la "fast fashion".

La "fast fashion", "c'est le fait pour les grandes marques de _renouveler de manière très rapide leurs collections, à des prix très attractifs et produit de manière socialement injuste, aux quatre coins du monde_", explique Jules, militant à Extinction Rebellion Lille. Ils dénoncent aussi la pollution générée par ce mode de production. Afin de montrer le grand nombre de vêtements achetés mais plus utilisés, ils ont choisi de relier une centaine de vêtements les uns aux autres, pour faire une banderole d'une centaine de mètres.

Les militants d'Extinction Rebellion voulaient "informer" et non "moraliser"
Les militants d'Extinction Rebellion voulaient "informer" et non "moraliser" © Radio France - Florent Vautier

Rue de Béthune, près des entrées des grandes enseignes de prêt à porter, Julie semble approuver le message porté par Extinction Rebellion. "Les vêtements sont de moins bonne qualité, ils s'abîment trop vite et on est obligé d'en racheter trop souvent", dit-elle. Elle essaye de consommer moins mais "là pendant les soldes, _on est un peu tentés quand même_", concède Julie avec regret.

C'est la seconde action sur ce thème de la "fast fashion" des militants d’Extinction Rebellion, après une première étape devant Euralille, avec simplement des pancartes contenant des messages d'information. Pour leur prochain rendez-vous, les militants écologistes souhaitent organiser "une grande vente de vêtements déjà utilisés" sur une grande place lilloise.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess