Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lille : la Villa Village, une résidence où vivent ensemble jeunes, vieux, et "cabossés de la vie"

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

C'est un lieu étonnant qui vient d'ouvrir ses portes à Lille : la Villa Village. Cet ancien hôtel particulier a été racheté par une Parisienne amoureuse de Lille. Elle a financé elle-même la restauration et l'a transformé en résidence intergénérationnelle, où vivent des gens de tous horizons.

Cet ancien hôtel particulier du Vieux-Lille a été entièrement restauré, une extension contemporaine a été ajoutée. C'est le symbole de la Villa Village : les anciens et les jeunes ensemble.
Cet ancien hôtel particulier du Vieux-Lille a été entièrement restauré, une extension contemporaine a été ajoutée. C'est le symbole de la Villa Village : les anciens et les jeunes ensemble. © Radio France - Cécile Bidault

A Lille, un ancien hôtel particulier, situé place aux Bleuets, entre la gare et le Vieux-Lille a été transformé en résidence intergénérationnelle et sociale. Elle s'appelle la Villa Village, et accueille des étudiants, des jeunes salariés, des seniors, et des personnes en grandes difficultés, qui ont parfois connu la rue. Toute cette petite communauté de gens très différents s'entraide au quotidien.

A l'origine de ce projet : une Parisienne de 76 ans, amoureuse de Lille, Anne de La Baume. Elle a tout financé elle-même, par l'intermédiaire d'un fonds de dotation. Budget total : 3 millions d'euros. "J'ai eu cette idée à l'âge de 15 ans", raconte-t-elle, "en visitant une maison de retraite du 15e arrondissement de Paris. J'avais trouvé ça terrifiant, de voir autant de vieux ensemble. J'ai horreur des ghettos". Ce rêve d'adolescente est donc devenu réalité à Lille.

La Villa Village se situe place aux Bleuets, entre la gare et le Vieux-Lille.
La Villa Village se situe place aux Bleuets, entre la gare et le Vieux-Lille. © Radio France - Cécile Bidault

Mélange d'architecture classique et contemporaine

Le concept est en fait résumé dans le nom : c'est une villa, magnifique bâtiment du XVIIe siècle où chacun vit en autonomie dans son appartement. Mais c'est un village, où tous se connaissent et prennent soin les uns des autres. Tout est résumé aussi dans l'architecture du lieu, une extension de tôle ondulée en miroir dans laquelle se reflètent les vieilles briques : l'ancien et le moderne. Chez les habitants, il y a des jeunes et des seniors.

ECOUTEZ : reportage à la Villa Village de Lille

La cuisine-salle à manger commune permet aux résident de partager des repas et des moments convivaux, s'ils le souhaitent.
La cuisine-salle à manger commune permet aux résident de partager des repas et des moments convivaux, s'ils le souhaitent. © Radio France - Cécile Bidault

ll y a onze appartements entièrement meublés et équipés, avec des loyers 20 à 25% moins cher que le marché. Tous ont cuisine et salle de bain, mais il y a également une grande salle-à-manger commune pour ceux qui veulent prendre leurs repas ensemble, sous un immense lustre à pampilles, et tout en haut une salle de détente remplie de canapés cosy.

C'est l'esprit d'entraide

Ce couple de jeunes étudiants chinois était parmi les premiers locataires de la Villa Village de Lille.
Ce couple de jeunes étudiants chinois était parmi les premiers locataires de la Villa Village de Lille. © Radio France - Cécile Bidault

Outre le mélange des générations, il y a aussi le mélange des origines sociales, des cultures, des nationalités.  Chloé et Matthieu, qui préfèrent qu'on les appelle par leurs prénoms français, sont des étudiants en journalisme de 22 ans venus de Chine, parmi les premiers à s'être installés à la Villa Village : "au début, j'ai essayé de trouver un logement par moi-même, mais les loyers sont chers. Pour moi, c'est une surprise cet endroit", raconte Chloé. Son compagnon, Matthieu, explique qu'il "descend tout de suite, dès qu'il y a un problème à régler. C'est normal, nous sommes jeunes. C'est l'esprit d'entraide".

Je suis revenu sur mes deux pieds

A l'étage, Michel 27 ans, vit avec son conjoint Anthony. C'est une bénévole des Restos du cœur (eux-mêmes sont bénéficiaires et bénévoles) qui leur a permis de poser leurs valises ici : "nous étions dehors, on dormait dans une tente", reconnaît-il, "ici, ça nous change la vie. Ça permet d'être au chaud, de faire les démarches correctement, de fonder une vie de couple. Repartir sur de bonnes bases. Je suis revenu sur mes deux pieds".

Anthony et Michel ont quitté la rue pour la Villa Village : "on a l'impression d'être dans un rêve !"
Anthony et Michel ont quitté la rue pour la Villa Village : "on a l'impression d'être dans un rêve !" © Radio France - Cécile Bidault

Même si cela ne fait que quelques jours que Michel est ici, il a déjà pris l'habitude d'aider : "ce matin, une personne âgée avait du mal à ouvrir sa porte. Je lui ai donné un coup de main pour ranger ses courses. J'aide les autres, et je m'aide moi en même temps".

C'est Versailles !

Le point commun de tous les locataires : ils étaient victimes de mal-logement. Bernard Lavogez, chargé de mission de la Villa Village, estime que "pour ceux qui sont des cabossés de la vie, ça va les aider à remonter. Quant aux autres, cela leur donne des conditions de vie optimales. Ils peuvent arriver ici sans rien apporter. Tout est fourni, jusqu'aux torchons, aux cuillères, tout l'électroménager possible et imaginable. Pour eux, c'est Versailles !".

La Villa Village a été restaurée et équipée avec goût, tout en conservant l'esprit de l'ancien hôtel particulier.
La Villa Village a été restaurée et équipée avec goût, tout en conservant l'esprit de l'ancien hôtel particulier. © Radio France - Cécile Bidault

Il n'y a pas d'autre frais que le loyer et les charges, aucune caution n'est demandée. "On préfère la confiance", a l'habitude de dire Anne de La Baume. Son rêve : que d'autres reprennent l'idée et créent des Villas Villages partout en France.

Pour tout renseignement : blavogezpatrimoine@orange.fr

Choix de la station

À venir dansDanssecondess